martinique
info locale

Journée mondiale du café : la Martinique vise une filière d'excellence

agriculture
Café
Café en grain. ©Alexas (pixabay)
Cette journée internationale du café célèbre la diversité, la passion des amateurs et la qualité de cette boisson énergisante. En Martinique, une filière caféicole "haut de gamme" a vu le jour. Il s’agit d’un projet expérimental, qui implique une vingtaine d’agriculteurs.
Journée Mondiale du café ce mardi 1er octobre 2019, l’occasion de faire un point d’étape et de rappeler les enjeux du programme de diversification agricole qui a vocation à être une production de niche à haute valeur ajoutée pour la Martinique, grâce à la création d'une filière caféicole "haut de gamme".

Cette expérimentation conduite par le Parc Naturel (PNM) pour le compte de la Collectivité Territoriale de Martinique (CTM) se décline en 3 phases : 

1. La sauvegarde, la multiplication et le développement des pieds mères d’"Arabica Typica" certifiés et répertoriés ;
2. La culture de cette variété de café dans des zones pédoclimatiques du territoire, permettant le développement optimal de ses caractéristiques qualitatives ;
3. La valorisation économique et culturelle de la filière par la création de produits labellisés, le développement de circuits agro-touristiques ou encore, la création d'une structure à vocation muséale sur la vie et l'agriculture en Martinique au 18e siècle.
 

20 agriculteurs participent à cette expérimentation


Pour mener à bien les différentes phrases de ce projet, le PNM poursuit l’accompagnement d’une vingtaine d’agriculteurs sélectionnés, en leur fournissant des plants et en assurant le suivi scientifique et technique de cette expérience.
Café
Mise en terre du 1er plant de café "Arabica Typica" avec Louis Boutrin, le président du Parc Naturel de Martinique et un agriculteur. ©CAP Facebook PNM
L’objectif qui consiste à planter 20 hectares d’Arabica Typica sur la période 2017-2020 est en cours de concrétisation selon le Parc Naturel de Martinique (au Morne Vert, à Bellefontaine et à Fonds-Saint-Denis). Il s’agit de répondre à la demande de clients américains et japonais, lesquels se sont engagés à acheter 30 % de la future production à plus de 30€ le kg.

A terme, ce café d’excellence "made in Martinique" doit être lancé en 2020 au Japon avec la Ushima Coffee Corporation, à l’occasion des Jeux Olympiques de Tokyo, en présence d’une délégation qui sera conduite par le président du conseil exécutif de la Collectivité Territoriale de Martinique (Alfred Marie-Jeanne).

La CTM suit de très près l’évolution de cette expérimentation engagée en 2010, sous la mandature de l’ancien président de l’ex conseil régional, Serge Letchimy.
Publicité