martinique
info locale

Julien Saban, un des maîtres bèlè de Martinique n’est plus

traditions
Julien Saban
Julien Saban lors de son intronisation en tant que grand chanteur par la maison du bèlè de Sainte-Marie, en avril 2019 ©Cap FB/Benny René Charles
Julien Saban, 85 ans, intronisé maître bèlè en mars 2019, est décédé. Il a été à l’origine du groupe folklorique "jeunesse tivolienne" en 1969 à Fort-de-France. Ce danseur-chanteur a aussi pratiqué la course à pieds à l’étoile de Basse-Pointe, sa commune d’origine.
C’est aux côtés d’un autre maître du bèlè (Victor Trèffre) que Julien Saban a été intronisé grand chanteur par la maison du bèlè de Sainte-Marie, en mars 2019. Originaire du nord atlantique, Julien Saban a d'abord été un coureur de fond à l’étoile de Basse-Pointe (sa commune d’origine) entre 1941 et 1965. Il a d'ailleurs été plusieurs fois vainqueur de "la course du souvenir", avec son frère Émile Saban.
 

Un militant culturel actif du quartier Tivoli


Avant de chanter, Julien Saban a dansé le bèlè, puis il s’est installé à Fort-de-France en 1959, au quartier Tivoli, où il a créé le groupe folklorique "jeunesse tivolienne" en 1969, puis en 85, il est devenu un des animateurs piliers de l’association "carrefour de Tivoli".
Maison du bèlè à Sainte-Marie, en Martinique
Cours de bèlè traditionnel à Sainte-Marie ©CAP Facebook / Maison du bèlè
Ce menuisier de formation, a été embauché par la ville de Fort-de-France en 1985 comme concierge, avant de prendre sa retraite en 2000 et d’enregistrer son unique disque de musique traditionnelle en 2015, avec la participation de plusieurs de ses enfants.

Julien Saban sera inhumé le vendredi 25 octobre 2019 à l’église de Balata à Fort-de-France, après une veillée culturelle prévue dans son quartier (Tivoli).
Publicité