publicité

Kalash traduit devant le tribunal correctionnel de Paris

Le chanteur martiniquais Kalash, placé en garde à vue depuis dimanche matin à Paris, est traduit ce mardi (19 mars 2019), devant le tribunal correctionnel de Paris en comparution immédiate.

Kalash, le mercredi 28 septembre 2016 devant la cour d'appel de Paris. © LAURA PHILIPPON
© LAURA PHILIPPON Kalash, le mercredi 28 septembre 2016 devant la cour d'appel de Paris.
  • Martinique la 1ère
  • Publié le , mis à jour le
Kévin Valleray, dit "Kalash", le rappeur martiniquais placé en garde à vue depuis samedi soir dans un commissariat du 8e arrondissement de Paris, jugé en comparution immédiate ce mardi (19 mars 2019), à 14 heures.

Les charges qui pèsent contre le chanteur sont lourdes, dont délit de fuite et rébellion contre les forces de l’ordre. Kalash, interpellé par la police dans la nuit de samedi à dimanche (16 au 17 mars 2019), sur les champs Élysées au volant de sa voiture après plusieurs accrochages, est placé en détention provisoire depuis les faits. Le chanteur et son avocat pourraient cependant demander le report du procès afin d'avoir le temps de le préparer.
 

Kalash déjà condamné en 2016


En 2014 il est mis en examen avec Admiral T, l'autre vedette du Rap antillais, pour faits de violence. Tous les deux placés sous contrôle judiciaire. On leur reproche d’avoir agressé trois policiers dans la nuit du 13 au 14 novembre 2014 à Paris, en état d’ivresse. Version contestée à l'époque par les deux hommes et leurs avocats. En 2016 Kalash est condamné à six mois de prison avec sursis pour acquisition et port d’arme de catégorie B sans autorisation.

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play