Mini-Transat : Keni Pipérol est attendu avant le coucher du soleil

voile
Keni Pipérol
Keni Pipérol sonne le renouveau de la filière course au large dans la région ©CapFB GGL
Keni Pipérol (Région-Guadeloupe) est attendu ce mercredi 15 novembre au Marin en Martinique à 16H00 (locale). En franchissant la ligne d'arrivée de la 2e étape de la Mini Transat La Boulangère il terminera dans le top 5. C'est une sacrée performance que réalise ce jeune navigateur. 
Il a porté fièrement le numéro 788 sur son  bateau construit en 2010 par l'architecte De Beaufort. C’est une sacrée performance que vient de réaliser le navigateur Guadeloupéen. Après six mois de préparation, Keni Pipérol va terminer de façon magistrale sa première course transatlantique en solitaire, en prenant la cinquième place. Il est attendu ce mercredi 15 novembre à 16 heures à la Marina du Marin.

Susciter de nouvelles vocations


Son comité de soutien a fait feu de tout bois pour sa participation à l'épreuve en organisant des repas de soutien, des ventes de tee-shirts, mais surtout la chasse aux partenaires locaux. Keni Pipérol a rivalisé avec les meilleurs pendant cette Mini-Transat. En dehors de sa cinquième place ce soir au Marin, il sonne le renouveau de la filière course au large dans les îles caraïbes et pourrait susciter de nouvelles vocations.
Keni Pipérol
Keni Pipérol (Région Guadeloupe) auteur d'une formidable remontée ©Olivier Blanchet /Mini-Transat
Son comportement dans la Mini-Transat plaide en sa faveur. Huitième lors de la première étape La Rochelle-Las Palmas (Aux Canaries), après un départ prudent pour la deuxième étape, il prendra ce mercredi une cinquième place en terminant dans le top 5 dans la catégorie prototype. 

L'école d'excellence


Kéni Pipérol est un pur produit du centre Guadeloupe Grand Large, un centre d’excellence au service de la formation nautique et de l’accueil des plaisanciers, créé par la Région Guadeloupéen en 2013. Dans cette structure il a trouvé quelques mentors qui tous ont l’expérience de la Mini-Transat. Luc Coquelin, bien connu en Martinique, est responsable de la formation. Keni Pipérol a pu profiter aussi des conseils de François Lamy et de Carl Chipotel qui ont participé à la Mini-transat en 2013 et 2015.
Keni Pipérol intérieur bateau
Keni Pipérol dans son 6.50 mètres à quelques heures de son arrivée en Martinique ©Breschi / Mini Transat La Boulangère
Après la transat AG2R et un Quebec-Saint-Malo il complète aujourd'hui sa propre expérience en solitaire sur la mini. Le centre de formation de Guadeloupe délivre une formation pointue qui permettra l’émergence de marins très compétitifs, capables de rivaliser dans les années à venir avec les meilleurs, notamment lors de la prestigieuse épreuve de la Route du Rhum. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live