L'ancien joueur de Nîmes et de l'équipe de France, le Martiniquais Paul Chillan, s'est éteint

football
Paul Chillan
Le Martiniquais Paul Chillan (1935/2021). ©Dailymotion
Paul Chillan fut l'un des premiers joueurs martiniquais de l'équipe de France de football. C'était aussi l'un des joueurs de la grande équipe de Nîmes des années 60. Il s'est éteint en Martinique, dans sa 86e ans.

Né le 17 décembre 1935, à Trinité, Paul Chillan vit une petite enfance heureuse. Son père ébéniste réalise des créations remarquables.

A l’âge de 4 ans, Paul Chillan perd ce père si précieux lors d’une sortie en mer. La solidarité familiale s’active et s'organise, le petit Paul se retrouve dans le cocon familial maternel au Robert.

Le jeune Paul Chillan se passionne pour le football

 

Comme tous les gamins de son âge, il s'intéresse au football. À 10 ans, ce fou de foot est vite repéré par l’Union Sportive du Robert, une équipe née de la fusion de deux clubs de la localité. Sa pugnacité et son travail acharné le propulsent sur le devant de la scène.

Les dirigeants de l’époque, conscients de sa précocité, de son talent, l’alignent en équipe première, chez les seniors au poste d’ailier gauche. Il a alors 16 ans. Paul Chillan est resté 12 saisons sous le maillot robertin (de juillet 1947 à juin 1959). 

L’aventure à Nîmes

 

À 24 ans, le sociétaire robertin se lance à l’assaut de Nîmes. Ce club phare du football français fait partie des premières équipes à ouvrir ses portes aux joueurs d'Outre-mer. À l’arrivée de Paul Chillan, un autre Martiniquais fait déjà les beaux jours du club languedocien, le défenseur Daniel Charles Alfred.

Paul Chillan participe de 1957 à 1966 au bonheur du club au sein de l'élite française pendant 8 saisons. Il a disputé 213 matchs et inscrit 53 buts. Les dirigeants du club gardent un souvenir impérissable de son passage.

Une mi-temps de bonheur en équipe de France 

 

Durant cette période, il a été sélectionné pour deux matchs en équipe de France. Le premier contre les Pays-Bas, le second face au Brésil du roi Pelé. Si lors du premier match, il avait été titulaire durant 1 heure 30, pour le second ce fut une mi-temps. Mais quel beau souvenir cette seconde mi-temps! Un jour d'avril 1963. Le Brésil gagne grâce à 3 buts de Pelé et un grand match de Paul Chillan. 

 

 

Après des années à Nîmes, l'ailier gauche Paul Chillan a joué 2 ans en CFA avec l'équipe d'Arles. 

Le talentueux joueur de football s'est éteint ce jeudi 2 septembre 2021. Il aurait eu 86 ans, le 17 décembre prochain.

Je veux rendre hommage à ce grand footballeur passionné de sport qui a débuté à l'âge de 10 ans avec les jeunes de l'US Robert et, à travers lui, à tous ces grands sportifs martiniquais, footballeurs qui ont ouvert la voie de l’excellence aux jeunes générations.

 

J’adresse mes très sincères condoléances à sa famille, à ses proches et à la grande famille du football

Félix Merine, conseiller exécutif de la CTM