L'échec de la campagne de vaccination à Trinidad et Tobago

océan atlantique
TT VACINE
Le Premier Ministre de Trinidad et Tobago lors de la conférence de presse sur la campagne de vaccination ©RS

Depuis ces deux derniers mois, la situation sanitaire du pays est alarmante. Le nombre de cas de Covid-19 ne cesse d’augmenter. Les morts se comptent par centaine. Le gouvernement accélère la campagne de vaccination... qui vire au fiasco !

Les autorités Trinidadiennes ont appelé la population à se faire vacciner très vite, aux regards de la situation sanitaire qui se dégrade dans le pays.

L'appel a été entendu par de nombreux Trinidadiens, qui se sont rendus en masse dans les centres de vaccination mercredi 16 et jeudi 17 juin 2021.

Habitants de Trinidad et vaccin
Des Trinidadiens attendant leur tour pour se faire vacciner. ©RS

Mais les choses ne se sont pas déroulées comme l’aurait espéré le gouvernement. 

Les citoyens trinidadiens se sont rués vers les centres de vaccination. Conséquence, des files d’attente interminables, des heures d’attente, la tension était à son paroxysme !

Vaccination à Trinidad
Des Trinidadiens massés devant les portes du centre de vaccination. ©RS

Cette très forte affluence a donné lieu à quelques débordements. L’organisation ne s’y était pas préparée, et les centres ont sans surprise manqué de doses ! Chaque centre ne disposait que d’une cinquantaine d’injections.

Beaucoup de candidats aux vaccins ont dû être refoulés. Colère et indignation ont alors ponctué cette campagne que certains qualifient d’échec, y compris le Premier ministre lui-même ! 

Nous ne sommes pas en mesure de poursuivre la vaccination de masse, et par conséquent cette expérience consistant à essayer d’en faire trop avec trop peu ne pouvait qu’échouer, et elle à échoué.

 

Nous nous en excusons, et moi en tant que Premier ministre je m’excuse sans réserve. 

Keith Rowley, Premier Ministre de Trinidad et Tobago

 

Le Ministère de la Santé travaille sur une nouvelle organisation pour éviter un nouveau fiasco.

Les plus de 65 ans seront prioritaires à la vaccination, et pour gonfler les stocks, 200 000 doses du vaccin chinois Sinopharm ont été reçues lundi (14 juin 2021).

Vaccin à Trinidad
Réception des 200 000 doses de vaccins Sinopharm. ©RS

Le gouvernement n’a pas tardé à communiquer sur la réception de ce gros colis. De quoi espérer rassurer la population.

Sur plus d'1 million 300 habitants, seules 158 000 personnes ont reçu leur première dose de vaccin. Soit environ 13% de la population.