L'école ACF aviation veut "démocratiser" la pratique du pilotage en Martinique 

transports
Avion de tourisme
Avion de formation ©ACF aviation / DR
Depuis sa création en 1995, ACF aviation a formé plusieurs générations d'aviateurs. Or, aujourd'hui encore, piloter un avion reste un rêve inaccessible pour beaucoup, d'où la volonté de cette école de vulgariser la formation. Elle vient d'ouvrir un espace de rencontres entre passionnés.   
S'installer aux commandes d'un avion, un voeu caressé par beaucoup d'entre nous. Mais il faut dire que la formation n'est pas à la portée de toutes les bourses. Il faut compter entre 150 et 200 euros l'heure de vol, selon que le cours se déroule en solo ou avec un instructeur.

Face à ces tarifs rédhibitoires et une image plutôt élitiste, cette discipline qui parait inaccessible doit "se démocratiser" estime le responsable d'ACF aviation, d'où l'ouverture de son espace d'échanges (Pilot Club) entre passionnés.
 

C'est un espace où les adhérents se retrouvent autour de leur passion commune. Les pilotes viennent préparer leurs vols. 

C'est également un point de rencontres où on veut démocratiser l'aviation en Martinique, enterrer certaines idées reçues et recréer un engouement pour ce monde qui paraît encore trop inaccessible.  

(Tom Fanchette - responsable d'ACF aviation)

Avion de formation en vol
Avion de formation en vol ©Maxime Certain-Messager
Depuis l'ouverture de ses portes en 1995, l'école privée a formé plusieurs pilotes, dont "certains sont devenus commandants ou commandantes de bord sur les compagnies régionales" se targue la direction de l'établissement. 

ACF aviation compte actuellement environ 20 élèves en formation. Pour obtenir leur brevet de pilote, ces derniers devront comptabiliser au moins 25 heures de vol en double commande et 10h en solo. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live