L'ensemble martiniquais Tché Kréyol revient du 4e festival international des traditions à Agadir

festivals
Troupe de danse de Martinique
Tché Kréol de Martinique, pendant 20 jours au Maroc (août 2022). ©Flamant FIFTA
L'ensemble Folklorique Tché Kréyol, association intercommunale du bassin sud de Martinique (Marin, Sainte-Luce et Rivière-Pilote), s’est produit du 2 au 20 août 2022 à Agadir (Maroc). Le ballet a vécu une belle expérience humaine dans le cadre de la 4e édition du festival international de folklore traditionnel à Agadir au Maroc.

Sous l’égide de GCAN (Guadeloupe Culture An Nou) permettant aux groupes de folklores des régions d'Outre-mer, de participer aux festivals labélisés (Cioff), "Tché Kréyol" s'est produit au Maroc, avec une équipe de 26 personnes : danseurs, musiciens, chorégraphe et habilleuses. Dès l'arrivée à Agadir, le groupe a reçu un accueil chaleureux de la part des organisateurs.

Ce festival drainait un public important chaque soir. Nous avons joué dans une ambiance survoltée en offrant au public marocain un spectacle enthousiasmant plein de fraicheur faisant voyager dans notre culture. Nous avons vécu une intense communion.

Michel Filin - Directeur artistique

Le groupe Tché kréyol
Le groupe Tché kréyol a représenté la Martinique à la 4e édition du Festival de folklore traditionnel à Agadir au Maroc (août 2022). ©M. Filin

Ce festival a un double objectif : promouvoir la communication, le contact et l’échange entre les participants et faire connaître la culture et les traditions marocaines à travers le monde. Le thème de 2022 portait sur 𝙇𝙚 𝙧𝙤̂𝙡𝙚 𝙙𝙚 𝙡𝙖 𝙘𝙪𝙡𝙩𝙪𝙧𝙚 𝙚𝙩 𝙙𝙚 𝙡'𝙖𝙧𝙩 𝙙𝙖𝙣𝙨 𝙡𝙖 𝙩𝙤𝙡𝙚́𝙧a𝙣𝙘𝙚 𝙚𝙣𝙩𝙧𝙚 𝙡𝙚𝙨 𝙣𝙤𝙩𝙞𝙤𝙣𝙨 𝙚𝙩 𝙡𝙚𝙨 𝙥𝙚𝙪𝙥𝙡𝙚𝙨.

Le groupe Tché Kréyol s’est produit dans des villes de la région d’Agadir, comme l'Ait Melloul située dans sa proche banlieue, près du fleuve Souss et sur plusieurs places (Hay Salam* ou encore El Wahda* places très populaires). 

Nous gardons de multiples souvenirs comme celui du complexe culturel d’Ait Melloul*. Ce lieu mythique nous a permis de nous sublimer pour une soirée d’ouverture féerique et inoubliable en présence de personnalités de la région (le président du conseil municipal d'Ait Melloul, le consul de France , le directeur régional du ministère de la culture, le vice-président de la région Souss Moussa, les présidents des conseils municipaux et quelques parlementaires).

Michel Filin

Un événement culturel, traditionnel et touristique attendu

Cette 4e édition du Festival international du folklore traditionnel d’Agadir, a mis en exergue la richesse, la diversité du folklore traditionnel marocain, égyptien, ivoirien, malgache et martiniquais.

Les Martiniquais ont visité le musée de l'Argan, lieu de bien-être respectant les rites traditionnels orientaux millénaires. lls ont découvert les marchés typiques au Maroc, appelés les souks, les plages d'Agadir.

'Agadir est une ville balnéaire séduisante avec ses boulevards de palmiers Loin d’être dépaysé, il ya a un quelque chose qui rappelle la Martinique. Le soleil, la mer, l’art culinaire sont des atouts qui ne laissent pas insensibles. La vallée du Paradis est un bijou. Ces échanges traditionnels sont formidables

Michel Filin

Festival international du folklore traditionnel d'Agadir
Le festival international du folklore traditionnel d'Agadir au Maroc s'est aussi ponctué d'échanges sur le thème "Le rôle de la culture et de l'art dans la tolérance entre les notions et les peuples". ©FiFTA

Un festival riche d'enseignements

La rencontre internationale, sous la forme d'une table ronde avec plusieurs pays dont la Martinique représentant la France, s’est tenue lieu au complexe Kherr Eddine d'Agadir.

Le deuxième moment fort fut la parade de la Corniche qui mêlait les couleurs folkloriques des différents continents du monde en guise de clôture de ce  festival.

Maroc
Quand les invités fusionnent leur musique, cela crée un moment inoubliable ©FIFTA