L'État étoffe sa mission en Martinique avec la DEETS

etat
DEETS
©DEETS

Jeudi 1er avril la Direction de l’Economie, de l’Emploi, du Travail et des Solidarités (DEETS) ouvre officiellement. Ce nouvel organisme d’État présente un panel de missions variées, principalement dans les politiques publiques de l'économie et du social.

C’est un nouvel acronyme qui va compter, la DEETS, c’est-à-dire la Direction de l’Economie, de l’Emploi, du Travail et des Solidarités est officiellement ouverte depuis jeudi 1er avril 2021.
 

Pourquoi la DEETS ?

 

Ce nouvel acteur a été créé dans le cadre de la réforme de l’organisation territoriale de l’État (OTE). "Dans les champs des politiques économiques et sociales, il vise à consolider les démarches d’accompagnement de l’insertion professionnelle et sociale pour les publics les plus éloignés de l’emploi ou en difficulté dans une logique de parcours" détail l’État.

Quelles missions ? 
 

La Martiniquaise Dominique Savon, née à Ducos, est à sa tête.

Nos principales missions sont assez vastes. Nous avons quatre grands champs d’intervention. Premièrement dans les champs de la répression de la concurrence, de la consommation et des fraudes. Dans ce secteur, nous protégeons les consommateurs grâce notamment à des contrôles. 

Dominique Savon , DEETS,

Le travail

 

"Deuxièmement nous sommes en charge de l’inspection du travail. Nous protégeons cette fois les salariés en s’assurant que les droits du travail sont respectés. L’objectif est aussi d’améliorer les conditions dans lesquelles le travail est réalisé".

Économie et emploi

 

"Le troisième champ concerne l’aspect économique et l’emploi. Nous travaillons plus précisément sur le développement des entreprises mais également sur l’insertion professionnelle des populations en difficultés comme les jeunes" poursuit-elle.

Solidarité et cohésion sociale

 

"Le dernier domaine de compétence c’est la solidarité et la cohésion sociale. Dans ce cadre, nous protégeons les personnes vulnérables en les accompagnant sur les volets hébergement, logement, aide alimentaire.... Nous nous occupons plus particulièrement des personnes sous tutelle, des personnes en situation d’errances....

Pour tout faire, nous travaillons avec de nombreux acteurs que nous finançons" conclut-elle. 
 

Un acteur majeur dans la lutte contre la Covid

 

La directrice affirme que "ses services jouent un rôle primordial dans la lutte contre la Covid, notamment en travaillant sur des dossiers du plan de relance, sur l’activité partielle, sur l’accompagnement des entreprises...."

Quels changements pour la population ? 
 

Concrètement pour la population, la création de ce nouveau service "permet d’assurer la continuité de la prise en charge, notamment dans le champ des politiques économiques et sociales. C’est en tout cas l’objectif que nous nous sommes fixé".