L’ivermectine n’est plus remboursée par la Caisse de sécurité sociale

coronavirus
61d86bd764f07_boite-ivermectine.jpg
Boite d'ivermectine. ©France Info
En Martinique, la demande de traitement à base d'ivermectine s'accroit dans les pharmacies. De nombreux médecins le prescrivent à leurs patients positifs au Covid-19. Mais ce médicament n'est plus remboursé par la Caisse de sécurité sociale car les posologies sortent des indications habituelles.

La facture est salée pour Sylvain, positif au Covid-19, qui doit se soigner avec une batterie de médicaments. Zyma D, Rubozinc ou encore Stromectol 3MG, autrement dit l'ivermectine figurent sur son ordonnance. En fonction de son poids, il prendra un certain nombre de comprimés de ce dernier. 
Au total, on lui réclamera une cinquantaine d'euros, notamment parce que ce médicament n'est plus remboursée par la caisse de sécurité sociale.

On m'a donné cinq boîtes d'ivermectine à plus de huit euros la boîte. Alors oui, c'est un peu onéreux, mais je suis malade et je compte bien me soigner.

Sylvain

Depuis le mois d’août 2021, la demande est pressante pour cet antiparasitaire utilisé pour la lutte contre la gale et certaines affections cutanées.

En Martinique, de nombreux médecins prescrivent ce traitement pour éviter d’avoir une forme grave du Covid. Chaque jour, les pharmacies délivrent ce médicament aux malades.

Actuellement on voit beaucoup de malades avec des prescriptions d'ivermectine ou autres avec des posologies qui sortent des indications. 

Isabelle Jean Baptiste Edouard, pharmacienne

La posologie de ce médicament sort des indications et augmente car les médecins le prescrivent dans le traitement de l’épidémie. Or, il ne bénéficie pas d’une autorisation de mise sur le marché (AMM) pour son action sur la Covid 19. Il n'est donc plus remboursable. 

Le principe d'un médicament c'est qu'il est prescrit pour une indication bien précise avec une posologie bien précise et un certain nombre de boîtes à sortir. Quand on dépasse ce nombre de boîte, on a des retours de la sécurité sociale qui ne va pas rembourser ce nombre de boite. C'est une prescription qui se fait hors autorisations de mise sur le marché. Cela n'est pas propre à l'ivermectine, c'est le cas pour tous les médicaments. Cela n'est pas nouveau.

Isabelle Jean Baptiste Edouard, Pharmacienne

Les pharmacies appellent tout de même à la prudence car l'efficacité de l'ivermectine contre la Covid n'est pas scientifiquement prouvée. 

Compte tenu des doses qui sont indiquées, il n'y a pas beaucoup d'essais cliniques qui ont été fait à ces posologies là. Nous avons très peu de recul sur les effets secondaires sur le court, moyen et long terme. Cela est assez vague.

Isabelle Jean Baptiste Edouard, Pharmacienne