L’ouragan Iota, extrêmement dangereux, s'abat sur l'Amérique Centrale

cyclones
Honduras Ouragan Iota
L'ouragan Iota a dévasté la municipalité de Brus Laguna située sur la côte Caraïbe du Honduras. ©twitter
L’ouragan Iota a atteint la catégorie 5, force maximale pour des cyclones, lorsqu'il a abordé la partie ouest de la mer des caraïbes et l’Amérique Centrale. Cette région essaie de se redresser deux semaines, après le passage de l’ouragan Eta, de catégorie 4.
Les minuscules îles de l’archipel San Andrés, Providencia et Catalina, situées dans l’ouest de la mer des caraïbes, étaient les premières à ressentir la force d’Iota.

Dans la nuit du dimanche 15 au lundi 16 novembre 2020, ces territoires colombiens, ont subi des vents de 260 km/h. L’œil du cyclone est passé à 8 kilomètres au nord de Providencia, une île de 17 kilomètres carrés avec une population de 5000 habitants. Les vagues ont envahi les maisons, les hôtels et les entreprises. L’hôpital de Providencia s’est effondré et 98% de l’infrastructure d’ile est détruite. Deux personnes sont mortes, cinq autres sont portées disparues et on dénombre plusieurs blessés. Il n’y a ni eau, ni lumière.
L’aéroport est sous les eaux, les touristes ne peuvent pas être évacués, il pleut énormément. Les communications sont difficiles.
Providencia Iota
Les images aériennes de la destruction de lîle de Providencia. ©twittermarinenationalcolombia
Ivan Duque, le président colombien, estime qu'il va falloir attendre que les conditions météorologiques s’améliorent avant d’expédier de l’aide à Providencia et San Andrés à 750 kilomètres de la côte nord de la Colombie.
Le président colombien a été fortement critiqué pour son manque de réactivité face aux dangers de l’ouragan Iota, n'ayant pas ordonné l'évacuation de Provincia, comparativement aux autorités Nicaraguayennes qui ont déplacé plus de 40. 000 personnes avant l'ouragan.
Le Nicaragua evacuations
Le Nicaragua a évacué 40.000 personnes avant l'arrivée de l'ouragan Iota. ©twitter
 

Ouragan Iota poursuit sa route


Dans la nuit du lundi 16 novembre, le Nicaragua a été concerné par Iota de force 4 avec des vents de 250 km/h. Les pluies torrentielles et les tornades ont balayé le nord du pays avant de s’attaquer au Honduras et le Guatemala. Il y a deux semaines, ces trois pays ont été dévastés par l’ouragan Eta, cyclone de catégorie 4. Plus de 200 personnes sont mortes dans la tempête.
Demain, mercredi 18 novembre 2020, l’ouragan Iota devrait se dissiper près d’El Salvador, selon les prévisionnistes.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live