L’utilisation d’Internet a grimpé en flèche aux Antilles-Guyane

internet
Réseaux sociaux
Les réseaux sociaux ont le vent en poupe aux Antilles. ©AzamKamolov / Pixabay
D’après une nouvelle étude de l’Observatoire des Usages Digitaux, parue début mai, les trois quarts de la population aux Antilles-Guyane sont branchés Internet quotidiennement. L’enquête confirme que le téléphone portable reste l’outil favori des utilisateurs.

Ces deux dernières années, durant les confinements successifs en raison de la crise sanitaire, les connections à Internet ont considérablement augmenté, comme le temps passé au téléphone, faute d’activité. Les réseaux sociaux ont donc été très régulièrement consultés, une pratique qui depuis, s’est considérablement renforcée en Guyane, en Guadeloupe et en Martinique.  

Aujourd’hui, selon une nouvelle étude de l’Observatoire des Usages Digitaux, plus des 3/4 des Antillais surfent sur le web au quotidien. Cette tendance est encore bien plus forte chez les jeunes, puisque près de 90% des 13 ans et plus, se connectent régulièrement, qu'importe le lieu où l'écran d’après l’enquête.

Le portable, outil préféré des internautes

Cependant, tous les supports ne sont pas logés à la même enseigne. Le téléphone portable tire largement son épingle du jeu, car il est le favori pour aller sur la toile.   Les internautes surfent prioritairement pour effectuer des recherches, mais aussi pour consulter leurs mails, s’informer de l'actualité ou pour utiliser les réseaux sociaux.

Les adeptes sont très nombreux à être inscrits sur au moins un de ces réseaux, WhatsApp, Facebook, Instagram, Snapchat, Tik Tok et les autres… Ces applications ont la faveur de 90% des usagers et cette croissance se poursuit.  

Plusieurs comptes par utilisateur  

Le nombre de réseaux sociaux utilisé par abonné est en effet en nette évolution, soit 4,5 désormais contre un peu plus de 3, en 2020. Enfin la consommation de vidéos elle aussi a le vent en poupe. Plus des 2/3 de la population utilisent une plateforme dédiée à internet et de plus en plus.