La Barbade change de statut pour devenir une République, le 1er décembre 2021

océan atlantique
Barbade Bridgetown
Bridgetown, capital de Barbade. ©archives
À partir du 1er décembre 2021, le statut de l'ile de la Barbade change. La Reine Elizabeth II d’Angleterre ne sera plus le chef d’état de Barbade. Cette île surnommée, la Petite Angleterre de la Caraïbe sera officiellement une République.

La chambre des députés de Barbade a voté à l’unanimité, le 29 septembre 2021, la  modification de la Constitution léguée au pays par le Royaume Uni en 1966. C'est ainsi que le 30 novembre 2021, le jour du 55e anniversaire de l’indépendance, la Barbade deviendra une République.

Depuis 1625, l’année de l’arrivée des premiers Anglais à Barbade, le chef d’État a toujours été le monarque britannique.

Barbade, appelé Little England ou petite Angleterre par ses voisins, était la colonie préférée de la Grande-Bretagne dans la Caraïbe.  Aujourd’hui les touristes qui visitent le pays viennent en grande majorité du Royaume Uni.

 

Barbade Reine d'Angleterre
La Reine de l'Angleterre en visite officielle à Barbade en 1977. ©flickr

 

À partir du 1er décembre 2021, le statut de l’île change.

Lors du débat parlementaire, Mia Mottley, huitième Premier ministre depuis l’Indépendance, a rappelé que depuis 1998 les gouvernements successifs de Barbade ont souhaité une évolution statutaire du pays.  

Si on doit continuer à demander à Buckingham Palace l’autorisation de nommer nos ambassadeurs aux pays qui n’appartiennent pas au Commonwealth, on ne peut pas dire que l’état de Barbade détient vraiment les pleins pouvoirs.

Mia Mottley, Premier ministre de Barbade.

 

Mia Mottley
Mia Mottley, Premier ministre de Barbade. ©facebook

 

Un statut qui évolue sans obstacle

 

L’unique membre de l’opposition au sein de l’Assemblée barbadienne, Bishop Joseph Atherley, a voté en faveur d’un changement de statut. Il espère que le processus de transition est bien légal et qu’il ne sera pas renversé par le parlement britannique.

Mia Mottley, Premier ministre de Barbade a tout le pouvoir de changer le statut. En 2018, son parti a remporté la totalité des 30 circonscriptions avec 70% du vote populaire.  

Dans un communiqué, Buckingham Palace a déclaré que le changement de statut de la Barbade ne concerne que le gouvernement et le peuple de l’île. Le Premier ministre britannique, Boris Johnson a ajouté que les relations entre la Grande Bretagne et la Barbade ne seront pas rompues.

Sandra Mason, l’actuel gouverneur général de Barbade, sera le premier Président de son pays.

 

Reine Elizabeth d'Angleterre Sandra Mason
La Reine Elizabeth d'Angleterre et le futur Président de Barbade Sandra Mason. ©twitter

 

Des modifications vont concerner certaines institutions. Les forces de l’ordre appelées "Royal Barbados Police Force" vont devenir "Barbados Police Service".

La Barbade restera un pays membre du Commonwealth, l'organisation qui regroupe les anciennes colonies britanniques. Elle va rejoindre la Dominique, Trinidad et Tobago et le Guyana, les seuls autres États de la Caraïbe avec le statut de République.