publicité

La BDAF et la CEPAC organisent le "Rendez-vous économique"

La BDAF et la Caisse d’épargne Provence, Alpes, Corse (CEPAC) organisent mercredi 22 juin à l'ancien aérogare du Lamentin, la 2e édition du "Rendez-vous économique". Une journée d’échanges, destinée à mieux approcher, entrepreneurs, associations et institutionnels.

La BDAF au Salon régional de l'étudiant de Guadeloupe (Février 2016) © Instagram BDAF
© Instagram BDAF La BDAF au Salon régional de l'étudiant de Guadeloupe (Février 2016)
  • Martinique 1ère
  • Publié le
Ce rendez-vous économique de la CEPAC et de la BDAF, est organisé dans le contexte de fusion entre les deux établissements financiers, "pour donner naissance à un ensemble plus puissant et plus performant", soulignent les instigateurs du projet. En septembre 2015, la CEPAC a racheté la BDAF et cette fusion est effective depuis le 1er mai. La BDAF est ainsi devenue une marque commerciale de la CEPAC, avant la disparition définitive de l’appellation BDAF fin 2016.
  
Le rendez-vous économique est un des premiers événements organisés par les deux enseignes, essentiellement pour une journée d’échanges, destinée à mieux approcher, entrepreneurs, associations et institutionnels. Cette année, un focus sera fait sur l’économie solidaire et l’entrepreneuriat en milieu associatif. 

Au programme 

*Un espace conseil B to B organisé en 4 thématiques. Le principe est d'accueillir des visiteurs en face à face, pour un échange individuel avec un collaborateur de la CEPAC ou un autre acteur économique. 

*Des ateliers-débats de 45 minutes avec un ou plusieurs intervenants qui s’expriment sur une thématique donnée. Les débats sont animés par un modérateur.

*Une conférence du guadeloupéen Gaël Musquet, président et co-fondateur d’OpenStreetMap France, sur le thème : La Biodiversité numérique, un complément au Big Data ou comment se libérer de l’emprise des géants du Net ? "Il faut que, socialement, les solutions que je trouve soient les plus faciles à utiliser, les plus reproductibles possibles pour que tout le monde puisse les utiliser. C’est vraiment le fondement de mon engagement". (conférence de 16h30 à 17h30).


 

 

Depuis le 18 septembre 2015, la CEPAC est devenue le 2e acteur bancaire d'Outre-mer et la 2e Caisse d’Epargne de France grâce au rachat de 3 banques en Outre-mer : la Banque de la Réunion, la Banque des Antilles Françaises et la Banque de Saint-Pierre et Miquelon. 

L’officialisation de la fusion juridique, le 1er mai dernier, a marqué une nouvelle étape de l’intégration des activités des 3 banques rachetées. Cela permet ainsi à la CEPAC de s’affirmer comme un acteur important sur tous les territoires où elle opère, tant en France qu'en Outre-mer qui représentera 30% de son activité contre 12% aujourd’hui.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play