Covid-19 : la campagne de vaccination s'organise en Martinique

coronavirus
vaccin covid
©Polynésie la 1ère

Annoncée pour cette fin de semaine (samedi 9 ou dimanche 10 janvier 2021) dans les EHPAD, la campagne de vaccination s'organise toujours en Martinique. Des réunions entre le préfet et les maires de Martinique sont en cours pour le déploiement des vaccins qui sont déjà arrivés sur l'île.

Comme en France hexagonale, en Martinique également, la priorité est donnée aux personnels soignants de plus de 50 ans et aux résidents en Établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes. 

Ainsi, à l'EHPAD Terrevillage situé à Schoelcher, le personnel a commencé les démarches auprès des familles. Un formulaire leur est remis pour accord ou refus de la vaccination de leurs proches. 

Écoutez Jean-Marie Clovis, le directeur de l'établissement, interrogé par Pédro Monnerville.

Jean-Marie Clovis (campagne de vaccination EHPAD)

Selon le calendrier les personnes prioritaires comprennent également les pompiers et les aides à domicile de plus de 50 ans.
 

La maire de Case-Pilote prépare son "vaccinodrome"


De son côté, la ville de Case-Pilote s'organise d'ores et déjà. Un centre de type "vaccinodrome" est en train d'être installé dès ce mercredi 6 janvier 2021 dans la MJC située au bourg de la commune.

On a une salle qui est capable de recevoir en temps normal assis un peu plus de 200 personnes. Donc dans cette salle nous allons installer 4 box.

Nous mettrons en place les chaises à distance qui permettront aux gens qui viennent de s'asseoir.

 

Le but est d'être prêt, d'avoir des médecins et des infirmières disponibles le moment venu. Pour cela nous allons nous rapprocher des médecins et des infirmières du nord afin de savoir celles et ceux qui seraient disposés et disponibles.

Ralph Monplaisir, maire de Case-Pilote


Le maire a également annoncé qu'il est prêt à se faire vacciner pour montrer l'exemple. Un choix qui ne fait pas l'unanimité. De nombreuses personnes semblent réfractaires à se faire piquer.

Une pétition adressée au Préfet de Martinique Stanislas Cazelle avait été mise en ligne puis bloquée. Elle compterait plus d'une centaine de signatures. 
Rappelons que le vaccin Covid-19 n'est pas obligatoire.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live