La campagne pour valoriser la banane des Antilles françaises fait polémique parmi les planteurs

polémique
Affiche Banane
©Martinique la 1ère

La campagne pour valoriser la banane de Martinique et de Guadeloupe, mécontente quelques petits planteurs. Ils estiment en substance que le contexte est mal choisi.

"Fier de faire pousser une banane certifiée bio" ou "Fier de la biodiversité dans nos plantations". Ces quelques mots vertueux apparaissent sur des panneaux 4X3 qui ne passent pas inaperçu.

Cependant, cette promotion de la banane de Guadeloupe et de Martinique, suscite le mécontentement de quelques petits planteurs. "On nous raconte que la filière va bien, min mwen pasa péié sé moun lan" (mais je suis incapable de payer les salaires), commente Joris Paviot, un des planteurs interrogés.

(Ré)écoutez le reportage d'Audrey Govindin avec les principaux acteurs de la profession.

Polémique campagne

 

Les planteurs n'ont pas tous les mêmes moyens et dans un contexte contraint (crise sanitaire liée à la covid-19, confinement...), ils ne sont pas en phase avec cette campagne orchestrée disent-ils par les "grands groupements".

(Re)voir le reportage de Sangha Fagour et Marc-François Calmo.

 

Polémique autour d'une campagne de promotion de la banane des Antilles

Cet épisode démontre à quel point la fracture demeure importante dans le milieu des planteurs de banane.

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live