La Caraïbe félicite l’élection de Joe Biden et de Kamala Harris à la présidence des États-Unis

élections aux états-unis
Kamala Harris
Kamala Harris et Joe Biden s'adressent aux américains après leur victoire à la présidentielle. ©twitter
Depuis samedi, 7 novembre 2020, la Caraïbe se félicite de la victoire de Joe Biden et de Kamala Harris à la présidence des États-Unis. À la Jamaïque, en particulier, on évoque les racines jamaïcaines de Kamala Harris.
Dans la région la victoire de Joe Biden et de Kamala Harris à la présidence des États-Unis est accueillie avec un grand soulagement.

Sur son compte twitter, Nicolas Maduro, le président du Venezuela a même exprimé sa volonté de vouloir dialoguer avec le nouveau locataire de la Maison Blanche. Selon Ralph Gonsalves, Premier ministre de Saint-Vincent et les Grenadines et président de la Communauté Caribéenne, le CARICOM, la politique de Joe Biden envers le gouvernement actuel du Venezuela ne changera pas de manière dramatique.

Selon Gonsalves, le nouveau président américain pourrait lever quelques sanctions sur le Venezuela afin de soulager la crise humanitaire dans ce pays.

À Cuba, le gouvernement et la population espèrent que Joe Biden va inverser les sanctions draconiennes appliquées par Donald Trump.
 
Joe Biden a déjà annoncé que sa politique sera alignée sur celle de Barack Obama. Ce dernier avait ouvert les relations avec Cuba. Le président de Cuba, Manuel Diaz-Canel se dit optimiste.

On constate que lors des élections présidentielles, le peuple des États Unis a voté pour une nouvelle direction. Nous espérons qu’il y aura la possibilité de construire des relations bi-latérales toute en respectant nos différences.

Manuel Diaz-Canel, président de Cuba.


Les exilés cubains à Miami (Floride), n’ont pas validé le candidat Joe Biden ce qui a contribué à sa défaite dans cet État.

Joe Biden a maintenu sa position de changer les mesures qui "ont fait du tort au peuple cubain et n’ont rien fait pour faire avancer la démocratie et les droits de l’homme".

En Haïti, le président Jovenel Moïse a félicité la nouvelle équipe présidentielle aux États Unis.

Les USA constituent un partenaire de premier plan pour Haïti qui souhaite poursuivre ses relations de coopération avec ce pays ami.

Jovenel Moise, président d’Haïti.

Luis Abinader, Président de la République Dominicaine a réagi sur son compte Twitter.
 
Mia Mottley, Premier ministre de Barbade, sur son compte Instagram, fut le premier leader a félicité le duo Biden/Harris.

Le peuple et le gouvernement de Barbade félicitent chaleureusement le Président élu Joe Biden et sa vice-présidente élue Kamala Harris, la première femme et personne de couleur à occuper ce poste.

Mia Mottley, premier ministre de Barbade.


Gaston Browne, Premier ministre d’Antigua et Barbuda a évoqué l’engagement exemplaire de Joe Biden dans le domaine du service publique.

Le message d’Allen Chastanet, Premier ministre de Sainte-Lucie, qui souhaite maintenir l'amitié de longue durée entre son pays et les États-Unis.

A Trinidad et Tobago, le Premier ministre Keith Rowley, qui s’opposait ouvertement à la politique de Trump dans la région, a bien accueilli le changement aux États-Unis. Il attend un renforcement des liens avec la Caraïbe.
Keith Rowley/JoeBiden
Joe Biden, à l’époque vice-président des États Unis discute avec Keith Rowley, Premier ministre de Trinidad et Tobago pendant un sommet avec les pays membre de la CARICOM. ©facebook
À la Jamaïque, le Premier ministre Andrew Holness revendique les liens avec la vice-présidente élue, Kamala Harris dont le père est jamaïcain de naissance.

Les racines du père de Kamala Harris


Donald Harris, père de Kamala, est originaire de Brown’s Town situé près de la côte nord de la Jamaïque. Après avoir émigré aux les États-Unis dans les années 60, Donald Harris est devenu le premier professeur noir nommé à la faculté d’économie de l’Université de Stanford. Il était également conseiller économique au gouvernement de la Jamaïque.

C’est à l’université qu’il a rencontré sa femme, Shyamala Gopalan, jeune étudiante de Chennai en Inde. Ils ont eu 2 filles, Kamala et Maya.
Parents de Kamala Harris
Les parents de Kamala Harris. Sa mère, Shyamala Gopalan de Chennai en Inde, son père Donald Harris, est né à la Jamaïque. ©twitter
Quand le couple a divorcé Kamala s’est un peu éloignée de son père.

Pendant la campagne présidentielle, une dispute a éclaté en public entre père et fille. Kamala Harris, en faveur de la dépénalisation de cannabis aux États-Unis, a fait remarquer sur les ondes d’une radio, que des membres de sa famille à la Jamaïque consommaient de l’herbe. Son père n'a pas apprécié.
 

Ma chère grand-mère et mes parents tous décédés, doivent se retourner dans leurs tombes. Je ne peux pas imaginer que leur réputation et leur identité jamaïcaine si fière soient liées, sur un ton léger ou pas, avec le stéréotype frauduleux des hédonistes qui consomment de la dope…

Donald Harris, père de Kamala Harris.


En tout cas, dans la Caraïbe on espère que Kamala Harris vice-présidente élue des États-Unis va revendiquer ses racines jamaïcaines.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live