La CGM et la collectivité territoriale peuvent rétablir l'activité de la filière du bâtiment en Martinique [Hervé Étilé]

btp
BTP
Hervé Étilé, président de la Fédération Française du Bâtiment Martinique ©D.R
La guerre déclenchée par la Russie à l'Ukraine affole les marchés financiers. Les premiers impacts sont visibles en Martinique. Tout comme certains produits de l'alimentation les matériaux de construction connaissent une forte augmentation des prix. Hervé Étilé le président de la FFB (fédération française du bâtiment) Martinique souhaite que soient reconsidérées les demandes des professionnels de l'île..

Les professionnels du BTP en Martinique tirent la sonnette d'alarme. Les prix des fournitures ont augmenté et des chantiers sont à l'arrêt. 

La flambée des prix des matériaux de construction est bien visible et occasionne déjà l'arrêt de certaines constructions. 

Le président de la fédération française du bâtiment Olivier Salleron a dans un courrier en date du 9 mars dernier, demandé à Bruno Lemaire ministre de l'Économie des finances et de la relance,  un soutien fort de la nation à un secteur qui tient l'emploi dans les territoires. 

Chantier de construction
Chantier de construction (illustration). ©Cegoh (pixabay)

Hervé Étoilée membre de la FFB Martinique souhaite que soient reconsidérées les demandes des professionnels martiniquais.

Il y a des choses à revoir :

"Nous ne sommes pas les vaches à lait de la CGM"

Pour faire face à la flambée des prix des matériaux chez nous, la CGM doit avoir une autre politique de prix. Sur les 17 millards de bénéfice engrangé en deux ans, le premier transporteur des Antilles pourrait répercuter une baisse et revoir les prix. "Nous ne sommes pas les vaches à lait de la CGM". Vu le nombre de tonnes de bananes qu'elle transporte, dans l'autre sens elle pourrait faire l'effort pour les clients historiques dont nous faisons partie.

Hervé Étilé - FFB Martinique

BTP
Hervé Étilé président de la Fédération française du bâtiment Martinique " la relance par une baisse du coût des transports et de l'octroi de mer" ©D.R

Baisse des taxes et de l'octroi de mer 

Il y a un levier à activer celui de l'octroi de mer et des taxes diverses et versées à la collectivité territoriale. La CTM peut faire l'ajustement. Si on pouvait envisager une baisse cela influerait sur tout le reste. Nous n'avons pas de visibilité sur la commande publique. Nous souhaitons rencontrer rapidement le président de la commission exécutive, Serge Lecthimy. Nous avons des propositions. Nous avons sorti un document bien avant le Covid  avec notre vision pour un BTP viable avec des solutions simples : des actions pour que les entreprises localement implantées aient  du boulot, des avances de démarrage, le paiement en temps en heure., des actions conçues pour la Martinique

Hervé Étilé FFB-Martinique

En ce qui concerne les fournisseurs. les prix des matières premières augmentent et sont répercutés sur les factures.

Hervé Étilé souhaite que la cellule économique régionale de la construction joue son rôle de radar des évolutions du secteur du BTP  comme l'avait annoncée le 29 mars 2018 le préfet Franck Robine lors de l'installation de la structure.