La compagnie maritime Express des Îles suspend ses rotations entre la Martinique et la Guadeloupe

transports
Bateau Express des îles
Un des bateaux de la compagnie Express des îles assurant les liaisons interîles ©FB Express des îles
Il n'y aura pas de transport maritime entre la Guadeloupe et la Martinique à compter le vendredi 16 octobre 2020, et au moins jusqu'à début novembre. L'express des îles, seule compagnie en place, a décidé de suspendre ses rotations devenues peu rentables. 
Qu'ils soient par avion ou par bateau, les déplacements ont considérablement diminué avec l'épidémie de Covid-19. Un coup dur pour la compagnie maritime Express des Îles qui assure les liaisons inter-îles entre Sainte-Lucie, la Martinique, la Dominique et la Guadeloupe. 
 

Moins de voyageurs, moins de rentabilité 


Face aux limites imposées et aux contraintes, les voyageurs sont encore moins nombreux. Depuis le 1er octobre 2020, les préfets de Martinique et de Guadeloupe ont réinstauré les motifs impérieux pour les déplacements aériens et maritimes entre les deux îles,

En difficulté, la compagnie annonce ce lundi 12 octobre 2020, la suspension de ses rotations entre la Guadeloupe et la Martinique, au moins jusqu'à début novembre 2020. La dernière rotation est prévue ce vendredi 16 octobre 2020. 
 

En général nos navires sont pleins à 50%. Sur un bateau de 360 personnes, nous avons en moyenne 180 passagers. À deux aller-retour par jour, on sera environ à 360 passagers alors que sur une semaine normale nous débarquons un millier de passagers en Martinique.

Actuellement, avec le contexte sanitaire nous avons des remplissages qui sont moins bons, en plus avec cette restriction à 300 passagers par semaine et nous ne pouvons pas compter sur les moments de pic d’activité qui nous permettent de lisser notre remplissage sur l’année. 

On est réduit à un aller-retour par semaine et après le 17 octobre nous allons suspendre la ligne jusqu’à début novembre. En espérant que la situation sanitaire sera beaucoup plus favorable.

Onick de Ravel, directeur général adjoint de l'Express des Îles.


Depuis mars 2020, il n'y a plus de liaisons de et vers Sainte-Lucie et la Dominique. 
 

Pour l’instant Sainte Lucie et la Dominique ne font pas partie des pays qui sont approuvés par la France donc nous ne pouvons pas y aller nous ne pouvons pas desservir ces destinations-là.

Il faut savoir que ces destinations-là représentent 75% de l’activité de la ligne internationale, donc c’est très impactant pour notre société.