La consommation de tabac repart à la hausse pendant la crise y compris en Martinique

santé
Cigarette tabac
Cigarette fumante. ©Pixabay

La cigarette, ce n’est pas bon pour la santé ! Selon le dernier rapport de Santé Publique France, la consommation de tabac est repartie à la hausse, pendant la crise. En Martinique, les cancers sont les premières causes de décès à cause du tabagisme.

Publié en février 2021, le dernier bulletin de Santé Publique France dresse un état des dégâts du tabac en Martinique. 
Ainsi, en 2018, le nombre de fumeurs quotidiens âgé de 18 à 75 ans était estimé à 40 000 par l'Agence nationale de santé publique.

"Fumer tue !"


En Martinique en 2015, 138 personnes sont mortes à cause du tabac. 92 hommes et 46 femmes, ce qui représente 4,5 % du total des décès.  Ce taux est près de 3 fois inférieur à celui de la France entière la même année. 

7% des fumeurs meurent avant l’âge de 65 ans. 57 % sont décédés d’un cancer lié au tabagisme ce qui représente environ 79 personnes, dont 19 femmes. 

29 % succomberont à une maladie cardio-vasculaire (encore) à cause du tabac. 

Reprise de la cigarette depuis la crise sanitaire


La crise de la covid-19 a bien eu un impact sur les fumeurs. Si en Martinique les données ne sont pas disponibles, dans l’Hexagone, on note une forte augmentation de la consommation de tabac. En moyenne 5 cigarettes de plus par jour.

Confinement, télétravail, anxiété et dépression sont les principales causes de la progression de la consommation. Et pendant cette crise sanitaire, les statistiques indiquent que les femmes fument davantage que les hommes.   

L'augmentation de la consommation de tabac était plus fréquemment mentionnée par les 25-34ans (41%) et les actifs travaillant à domicile (37%). Les femmes (31%) étaient plus nombreuses que les hommes (22%) à rapporter une augmentation de leur consommation.

* sources : Santé publique France - Bulletin de santé publique – Février 2021 – Martinique