La créatrice de bijoux, Stella Walters s'en est allée

décès
Stella Walters
Stella Walters ©Karib Créations

La créatrice de bijoux, Stella Walters est décédée à l’âge de 67 ans, dimanche 23 mai, d’une crise cardiaque. Elle travaillait les bois de son pays notamment l’arbre à pain. Opérée d’un cancer du sein en 2020, elle s'accrochait à la vie avec le soutien de ses proches.

Stella Walters avait choisi l’arbre à pain pour concevoir des boucles d’oreilles, des bagues et des colliers. Elle faisait partie de ces créatrices qui travaillaient avec des matériaux naturels. 

Une révélation à l’ile de Gorée au Sénégal.

 

Il y a une vingtaine d'années, cette créatrice qui a laissé son empreinte dans de nombreux ateliers de coiffure et d’esthétique de Paris, se rend au festival Racines 2000 dans l’île de Gorée. Dans ce lieu, symbole emblématique de la mémoire et de la traite de l'esclavage, sa vie change. Elle a un déclic.

À son retour, elle décide de se consacrer à la création de bijoux, à partir de matériaux naturels de sa Martinique natale. Elle trouve la quintessence de son art dans l’arbre à pain. Rapidement elle est sollicitée pour des défilés, des expositions et même des films. 

Un combat avec la maladie

 

Il y a 3 ans, les médecins lui diagnostiquent un cancer du sein. Elle est sonnée et traverse plusieurs phases. Elle a mis du temps à accepter de se soigner. Finalement Elle décide de se faire opérer en 2020. Le cocon familial lui transmet l’énergie nécessaire pour encaisser la chimiothérapie et la reconstruction.

Sa détermination aux côtés de l’association "Ma tété" s’occupant du cancer du sein laissera une image réconfortante d’une femme créatrice qui s’est battue jusqu’au bout.

Message de Nathalie Chillan, présidente de Ma Tété:

"C’est une grande perte pour notre association. Ttous les bénévoles et sympathisants sont restés sans voix à l’annonce de cette nouvelle de la disparition de Stella. Nous sommes d’autant plus choqués qu’elle allait mieux dans le cadre de sa lutte contre le cancer du sein dont elle était atteinte. Apprendre qu’elle est décédée d’une crise cardiaque est pour nous une grande injustice. Stella c’était la joie de vivre, l’amour des autres, de la nature, une bénévole active, dynamique et engagée. Elle va énormément nous manquer."

Nathalie Chillan présidente de Ma tété

 

Elle n’aura pas eu le temps de réaliser l’atelier de création de bijoux qui lui tenait à coeur avec l’association "Ma tété".