La direction du CHUM annonce que "tous les personnels pourront entrer" avec ou sans pass sanitaire

hôpital
Personnel soignant
Personnel soignant mobilisé (18 octobre 2021). ©Martinique la 1ère
Dans une note adressée au personnel du CHUM (Centre Hospitalier Universitaire de Martinique) le directeur annonce que "tous les personnels pourront entrer dans leur service" avec ou sans pass sanitaire. L'apaisement prend le dessus dans ce conflit.

Serge Aribo, l'un des dirigeants de l'intersyndicale du CHUM déclarait il y a quelques heures encore : "cette semaine sera décisive pour l’hôpital. "Il faudra faire un choix entre l’accès aux soins pour les malades ou alors l’application de cette loi sur l’obligation vaccinale et le pass sanitaire". 

Ce mardi matin (19 octobre 2021) c'est sous la forme d'une note d'information que la direction du CHUM prend une position qui va dans le sens de l'apaisement.

À partir d'aujourd'hui et suite à la demande d'agents hospitaliers, tous les personnels hospitaliers pourront entrer dans leur service qu'elle que soit leur situation au regard du pass sanitaire.

 

Les agents en situation de non-conformité sont invités à réaliser un test de dépistage.

 

Des contrôles seront organisés et les agents éventuellement concernés seront invités à se rendre à la DRH.

 

Par ailleurs, une démarche de médiation devra être  entreprise sous peu pour permettre la mise en place d'une solution négociée.

Benjamin Garel directeur du CHUM

 

Les organisations syndicales se concertent et devraient rapidement réagir.