publicité

La fabrication du sirop de batterie dans la pure tradition

Il a la couleur et le gout du caramel mais avec quelque chose en plus. Il s'agit du sirop de batterie. Au Lorrain, depuis 200 ans, la famille Jouan fabrique ce sirop de jus de canne dans le pure respect des traditions.

Les Jouan utilisent la même recette depuis des générations. © MARTINIQUE 1ERE
© MARTINIQUE 1ERE Les Jouan utilisent la même recette depuis des générations.
  • Peggy Pinel-Féréol
  • Publié le
Mise à part la mule, Chabine, qui a laissé place au tracteur, en deux siècles de fonctionnement, rien n'a changé au moulin à canne des Jouan, situé au Lorrain. Ils sont quatre pour contrôler le broyage de la canne et obtenir le précieux jus.

Daniel Jouan suit exactement la même procédé que son aïeul, transmis de père en fils depuis quatre générations. À mi-cuisson, il rajoute donc l'ingrédient secret : un bouquet de différentes plantes médicinales connues pour leur vertus rafraîchissantes.
 
En fonction de la saison et de la quantité de sucre contenue dans la canne, 2 tonnes produisent environ 800 litres de jus et 50 à 60 litres de sirop.
 
Regardez le processus de fabrication du sirop de batterie avec Peggy Pinel-Féréol et Marc Balssa : 
La fabrication du sirop de batterie dans la pure tradition
Il a la couleur et le gout du caramel mais avec quelque chose en plus. Il s'agit du sirop de batterie. Au Lorrain, depuis 200 ans, la famille Jouan fabrique ce sirop de jus de canne dans le pure respect des traditions.  -  martinique  -  martinique

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play