La FIFA suspend Trinidad et Tobago de toutes les compétitions internationales de football

football
Trinidad et Tobbago
pas de compétitions pour les joueurs de Trinidad et Tobago ©AFP
La FIFA a suspendu, jeudi 24 septembre 2020, la fédération de football de Trinidad et Tobago de toutes les compétitions internationales de football. Une suspension qui a des conséquences sur les éliminatoires de la Coupe du monde 2022 et de la Coupe d'or de la Concacaf (Juillet 2021).

La FIFA  dans sa volonté de normaliser les actes de gestion du football a installé en novembre 2019, une commission de normalisation à la tête du football de Trinidad et Tobago. Le comité local a une dette de 50 millions de dollars TT. 


En violation des statuts

 

Les anciens gestionnaires ont déposé une plainte devant un tribunal local de Trinité-et-Tobago. Une démarche en violation directe de l'article 59 des Statuts de la FIFA, qui interdit expressément le recours aux tribunaux ordinaires. La gouvernance du football mondial, ne reconnait que le Tribunal arbitral du sport. (TAS) en tant que forum exclusif de résolution des litiges de cette nature.  

Les parties concernées avaient initialement eu jusqu'au 16 septembre pour retirer l'affaire. Le délai a ensuite été prolongé jusqu'au 23 septembre à 15 heures. Par voie de communiqué de presse, les dirigeants de Trinidad et Tobago ont confirmé leur intention de retirer leur plainte mais ils n'ont pas respecté le délai. La notification officielle est arrivé à 15 h 14 h 03, jeudi 23 septembre 2020 
 

Cette suspension ne sera levée que lorsque la TTFA se conformera pleinement à ses obligations en tant que membre de la FIFA, notamment en reconnaissant la légitimité de la commission de normalisation désignée et en mettant ses propres statuts en conformité avec les Statuts de la FIFA.

communiqué de la FIFA

Exclu de toutes les compétitions


Trinidad et Tobbago Football Association (TTFA) est exclu de tous les tournois de la FIFA, avec effet immédiat. La durée de la suspension n'a pas été donnée, mais avec les éliminatoires de la Coupe du monde 2022 commençant en mars et la Coupe d'or de la Concacaf prévue pour juillet 2021, les footballeurs nationaux pourraient se voir refuser la possibilité de représenter le Trinidad et Tobbago.
À partir de la notification de cette décision, jeudi 24 septembre 2020, les équipes nationales et les clubs sont pas autorisés à participer aux compétitions internationales. Les programmes financiers ou de développement de la FIFA ou de la Concacaf sont également suspendus.

Trinidad-et-Tobago devrait affronter le Guyana lors de son prochain match de compétition le 8 octobre, début de sa campagne de qualification pour la Coupe du monde 2022 au Qatar. (Groupe F: Trinité-et-Tobago, Saint-Kitts et Nevis, Guyana, Porto Rico, Bahamas).
De plus, sa participation aux barrages de qualification de la Gold Cup, début juillet 2021, est également compromise.
Trinité et Tobago et ses affaires
La justice poursuit ses investigations, sur le prêt d'1 million de dollars accordé en 2010 par la FIFA à la Fédération de Trinité-et-Tobago. Recemment le parquet suisse a élargi l'enquête visant l'ancien président de la FIFA Sepp Blatter pour ce prêt consenti
sans intérêts ni garantie.

Il y a également les accusations de paiements frauduleux destinés au Trinidadien Jack Warner, ancien vice-président de la FIFA
radié à vie par la fédération internationale et inculpé pour corruption par la justice américaine.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live