La filière tourisme peut et doit mieux faire !

tourisme
Tourisme
Plage d'hôtel en Martinique ©jean-Claude Samyde
Suite du passage en revue des filières économiques de l'île en cette rentrée, avec cette fois le tourisme. Nos dirigeants se félicitent des récents résultats encourageants mais que nous sommes loin de nos voisins de la Caraïbe !
Le chiffre d'affaires du tourisme a beau atteindre 310 millions d'euros l'an dernier (2015), son poids dans l'économie locale reste dérisoire, comparé à nos voisins. La filière représente près de 5% du PIB aujourd'hui, part qui est multipliée par 3 voire 4 pour la Dominique et Sainte-Lucie. Mais les professionnels veulent y croire. Ils peuvent ainsi s'appuyer sur les bons chiffres de fréquentation de 2016. 

Une politique volontariste est en cours

Le CMT (Comité Martiniquais du Tourisme) table sur un total de 800.000 visiteurs pour cette année, niveau jamais atteint depuis 2000. Un potentiel que les autorités entendent exploiter. Cela passera notamment par une plus grande capacité hôtelière. Notre territoire a perdu 2.000 chambres en 20 ans. Il espère en récupérer un millier avant 2020. Plusieurs projets de créations d'établissements sont dans les tiroirs, aux Trois-Ilets, au Diamant, notamment. 

Le modèle économique devra changer, c'est le souhait du CMT. Ses objectifs: rendre les structures plus rentables, encourager les créations de petites structures d'hébergement, et former les professionnels au numérique...