La Jamaïque et Barbade demande à l’Inde de fournir les vaccins contre la Covid-19

océan atlantique
Mia Mottley avec Narendra Modi
Mia Mottley, Premier ministre de Barbade rencontre Narendra Modi, Premier ministre de l'Inde lors d'un sommet entre la CARICOM et l'Inde en 2019. ©twitter

Le calendrier de distribution du vaccin contre la Covid-19 aux pays membres de la Communauté Caribéenne, la CARICOM, organisé par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), ne sera pas respecté. Barbade et la Jamaïque ont fait appel à des fournisseurs alternatifs notamment en Inde.
 

Les pays de la Caraïbe avaient placé toute leur confiance dans le programme COVAX, soutenu par l’OMS, qui garantissait un partage équitable des doses du vaccin contre la Covid-19.

La lenteur des livraisons et l’achat massif des doses de ce vaccin par les pays développés vont retarder les programmes de vaccinations dans la Caraïbe.

Selon l’accord signé avec l’OPS (Organisation Panaméricaine de la Santé), filière de l’OMS, la Jamaïque aurait dû recevoir 200.000 doses fin avril 2021. Aujourd’hui l’OPS annonce qu’elle ne peut plus garantir ce délai.

Personne n’a été vacciné à la Jamaïque. Les pays développés se sont accaparés du vaccin. Avec une meilleure organisation on aurait pu partager les doses partout dans le monde.

Andrew Holness, premier ministre de la Jamaïque dans un entretien à Bloomberg TV.

 

Andrew Holness
Andrew Holness, Premier ministre de la Jamaïque. ©twitter

 

La Jamaïque, comme tous les pays de la Caraïbe, doit maintenant se débrouiller sans l’aide promise. Le gouvernement cherche des vaccins ailleurs. Les discussions ont été entamées avec la Chine, Cuba et l’Inde.

Nous avons rencontré les ambassadeurs de la Chine, de Cuba et de l’Inde pour exprimer notre souhait d’obtenir le vaccin chez eux une fois que les formules seront validées. Ces pays sont très en avance avec leurs recherches et leurs essais cliniques.

Christopher Tufton, ministre de la santé de la Jamaïque

 

Le gouvernement a également signé un partenariat avec les entreprises du  secteur privé, spécialistes dans le domaine médical, afin de trouver d’autres fournisseurs.

La Jamaïque a déjà perdu 70% des revenus générés par le tourisme, le pilier de l’économie du pays.

Barbade fait appel au Président de l'Inde

 

À Barbade, le Premier ministre Mia Mottley a rendu public le courrier qu’elle a adressé au Premier ministre de l’Inde, Narendra Modi. Elle demande 200.000 doses pour son pays qui subit une reconfinement de 2 semaines à cause de la recrudescence des cas de Covid-19.

Nous sollicitons votre aide et votre soutien pendant cette période difficile. À Barbade on a besoin d'immuniser la majorité de notre population. Nous souhaiterons obtenir 200.000 doses du vaccin Oxford-AstraZeneca fabriqué dans votre pays. Nous demandons votre indulgence pour la moitié des doses. Nous sommes prêts à acheter l’autre moitié si vous êtes favorable à notre demande.

Mia Mottley, premier ministre de Barbade dans son courrier au premier ministre de l’Inde, Narendra Modi

 

Bridgetown Barbade
Bridgetown, capitale de Barbade. L’économie de l'île est dans un état critique. ©archives

 

Barbade affiche des pertes de 90% dans le secteur du tourisme.

L'Inde veut aider la Caraïbe

 

L’Inde qui produit 60% des vaccins du monde, semble avoir entendu la Caraïbe. Il a démarré un programme de "diplomatie par la vaccination" dans le monde.  Plusieurs pays en ont déjà bénéficié.

En Inde nous avons une capacité de production de 300.000.000 de doses par mois. Nous avons déjà aidé nos amis voisins. Nous avons l’intention d’offrir 500.000 doses aux pays de la CARICOM, la communauté caribéenne en forme de don. Il va falloir acheter les doses supplémentaires.

Masakui Rungsung, Haut-commissaire de l’Inde à la Jamaïque

 

La CARICOM annonce la mise en place d'un sommet pour s’attaquer au problème d’accès inéquitable des petits pays au vaccin contre la Covid-19.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live