La pression syndicale monte autour des hôpitaux publics de Martinique

social
Manifestation syndicale
Manifestation syndicale à l'hôpital Pierre Zobda Quitman à Fort-de-France. ©Martinique la 1ère
La grève à l'appel de l'UGTM Santé se poursuit au centre hospitalier de Trinité. Une caravane a effectué le trajet, de la sous-préfecture du Nord pour se rendre à l'hôpital Pierre Zobda Quitman à Fort-de-France.

 

 
Les militants de l'Union Générale des Travailleurs de Martinique (UGTM), mènent une grève illimitée depuis le 30 septembre 2020 au centre hospitalier de Trinité.

Les grévistes qui s'assurent d'un service minimum, veulent davantage de moyens pour l'hôpital du Nord Atlantique. Ils s'insurgent également contre des engagements non tenus, estiment-ils, quant à la reconstruction de l'établissement.

Les grévistes passent à une autre forme d'action. Une caravane est partie de la sous-préfecture de Trinité pour se rendre à l'hôpital Pierre Zobda Quitman à Fort-de-France.

Cette grève à Trinité et d'autres mouvements similaires à l'hôpital de Fort-de-France, illustrent une grogne qui prend de l'ampleur autour des établissements du CHUM (Centre Hospitalier Universitaire de Martinique).

(Re)voir le reportage de Maurice Violton et Jean-Marc Kennenga.
Grogne des syndicaux des hôpitaux en Martinique.


 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live