martinique
info locale

[Reportage] "La sécurité des voyageurs n’a pas de prix"

sécurité
Sécurité Aérienne
Les centres opérationnels gèrent la position des aéronefs, leur direction, leur altitude et leur vitesse ©Airinfo.org
À la veille des grands départs en vacances, nous vous proposons plusieurs reportages dans le processus d’embarquement d'une compagnie aérienne et notamment en matière de sécurité, de fret aérien ou encore d’enregistrement. Premier volet autour de la sécurité dans le transport aérien.
Posté devant son écran de contrôle, Eric Lamarche est le responsable Car Opération chez Corsair. Les yeux rivés sur l’ordinateur, il ne quitte pas d’une seconde le trafic des avions de la compagnie. Un dialogue constant avec sa machine c’est là qu’il prépare les plans de vols des pilotes. Il suit en temps réel l’exploitation et le trajet des avions. C’est le cœur névralgique du trafic international. Une attention et une vigilance requise à tout instant.


Tracabilité feuille de route en matière de sécurité

La traçabilité, le mot-clé en matière de sécurité des avions. Être en mesure de repérer le mouvement de la flotte quelque que soit à travers le monde. Une traçabilité qui respecte des règles strictes. "Un travail normé rempli d’obligations légales en respect des règles avec les autorités tout cela est rassurant pour le client " affirme Eric Lamarche.

Le plan de vol reste avant tout une préparation minutieuse en amont. Cela nécessite des réunions précises et rigoureuses avec l’ensemble des acteurs liés à la sécurité, la météo, tour de contrôle notamment surtout quand le ciel fait ses caprices. Le C.C.O (Centre de Commandement Opérationnel), reste l’autorité idoine pour donner le feu vert.

Interdiction de braver les interdits

Éric Lamarche est comme qui dirait le "Monsieur Route de la compagnie" , son objectif : donner toutes les pistes au personnel naviguant pour une route du ciel dégagée. Pas question par ailleurs de braver les interdits pour répondre à des exigences commerciales notamment. Le responsable Car Opération de Corsair s’en fait d’ailleurs un préalable à l’exercice de sa fonction à la tête du  C.C.O. Si demain les exigences devraient changer ce sera sans lui. "La sécurité des voyageurs n’a pas de prix…Cela ne se marchande pas" insiste Éric Larmarche.

La sécurité des pilotes, la sécurité de la flotte et par voie de conséquence celle des voyageurs, le leitmotiv du centre opérationnel de commandement. Un service qui gère les aléas du trajet cela dans la plus grande discrétion avec le personnel naviguant sans pour autant impacter la tranquillité et la sécurité du voyageur durant son vol.

(Ré)écoutez le reportage radio sur la sécurité aérienne 
Publicité