La situation n'est pas simple à l'allée Pécoul

justice
Habitation Depaz
Des problèmes d'insalubrité demeurent ©Martinique 1ere
Des familles menacées d'expulsion, logées depuis des décennies sur l'habitation Depaz, à Saint-Pierre, le nouveau propriétaire depuis 2007 veut récupérer la totalité de son bien acheté. Sous-préfet, municipalité de Saint-Pierre étaient sur place ce matin. L'heure est à la recherche d'une solution.
L'allée Pécoul qui longe l'entrée de l'habitation Depaz regroupe des familles qui occupent les lieux depuis trente ans., Une autorisation d'occuper la parcelle avait été donné à l'époque, et au fil des années, le provisoire est devenu définitif. Les habitants n'ont pas de bail, pas de titre de propriété. Le nouveau propriétaire de l'habitation Depaz depuis 2007 veut récupérer la totalité de son bien acheté.

Entre menaces d'expulsion, sécurité du site industriel, l'heure est à la recherche d'une solution. interpellé par le comité de défense des habitants, le maire, Christian Rapha, s'est saisi de ce dossier. Tout le monde reconnaît que la situation n'est pas simple. 

Le sous-préfet, mais aussi  la municipalité de Saint-Pierre étaient sur place ce mardi 13 septembre. (Re)voir le reportage d'Irène Emonides et Patrick Chateau Degat
©martinique