publicité

La traque se poursuit en Martinique, le djihadiste introuvable

Le présumé djihadiste, Rachid Rafaa, est toujours recherché par les forces de l'ordre ce soir (27 juillet) et il est introuvable. L'homme est en fuite alors que la vigilance renforcée s’applique sur le territoire de la Martinique depuis l’attentat perpétré à Nice le 14 juillet 2016.

le fugitif est introuvable après 24 heures de recherches © Martinique 1ère
© Martinique 1ère le fugitif est introuvable après 24 heures de recherches
  • Par Jean-Claude SAMYDE
  • Publié le , mis à jour le
Une enquête judiciaire pour "non respect d'une assignation à résidence" a été ouverte suite à la disparition d'un Marocain, Rachid Rafaa, a-t-on appris mercredi 27 juillet, auprès du parquet de Fort-de-France.
 
Le procureur de la République de Fort-de-France, Eric Corbeau, a indiqué dans un communiqué mercredi avoir été informé "le 27 juillet vers 9h30 par le COMGEND (commandant de la gendarmerie) de la Martinique de la disparition de Rachid Rafaa, individu de nationalité marocaine, assigné à résidence sur la commune de Morne Rouge par décision administrative prise dans le cadre d'un arrêté ministériel d'expulsion".

"Le non respect d'une assignation à résidence, par un étranger faisant l'objet d'un arrêté d'expulsion, constitue une infraction pénale prévue à l'article L624-4 al 1 du code des étrangers dont s'est saisi le parquet", précise le procureur.
 
"L'enquête judiciaire ouverte sur ces faits a été confiée conjointement à la Section de recherches de la Gendarmerie de la Martinique et à  l'antenne de la Martinique de la DIPJ Antilles-Guyane", poursuit-il ajoutant qu'un "mandat de recherche a été émis".
 
Des liens avec AQMI

Enquêteurs, déploiement de militaires, d'importants moyens de recherche sont sur le terrain au Morne-Rouge mais aussi dans les régions limitrophes pour retrouver le djihadiste, Rachid Rafaa, assigné à résidence au Morne-Rouge. Depuis ce mercredi 27 juillet il est activement recherché par les forces de l’ordre. L’individu présenté comme un proche d'Al-Qaïda au Maghreb islamique, a trompé la vigilance des militaires qui le surveillaient. L'homme a démonté une fenêtre de sa chambre et s'est enfui avec un sac. Il s'est soustrait ce jour aux obligations des termes de son assignation.

Reportage Kelly Babo Laura Schintu 
Assigné à résidence en fuite_forPT_1.01
Inquiétude en Martinique 

La fuite du djihadiste, Rachid Rafaa, est le sujet de discussions dans l'île et fait craindre le pire. La vigilance renforcée s’applique sur le territoire depuis l’attentat perpétré à Nice le 14 juillet 2016. 

Sous le coup d'un mandat d'arrêt international émis par le Maroc pour "constitution de bande criminelle en vue de commettre des actes terroristes", et plus particulièrement de liens présumés avec AQMI (Al Qaïda au Maghreb 
islamique). Il était hébergé en Martinique. 
Il avait alors été placé en détention en France dans l'attente de son extradition. Mais, exprimant la crainte qu'il puisse être torturé dans son pays d'origine, la cour européenne des droits de l'homme a interdit son extradition de manière définitive fin 2013. 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play