Prime Macron : mobilisation des employés d'une station service au Lamentin

emploi le lamentin
Prime Macron : mobilisation des employés d'une station service
les employés s’interrogent sur la volonté réelle de leur direction d’accorder ce supplément.   ©Martinique la 1ère
Les employés CGTM de la station Vito aéroport, sont mobilisés depuis hier (dimanche 31 mars). Ils réclament la prime exceptionnelle Macron, annoncée au plus fort de la crise des "gilets jaunes" par le président de la République.
Cette prime défiscalisée qui s’élève à 532 euros en moyenne, était octroyée de manière facultative par les entreprises du secteur privé, aux salariés dont la rémunération mensuelle est inférieure à 3600 euros net.
 
Celle-ci pouvait faire l'objet d'une décision unilatérale de l'employeur jusqu'à fin janvier dernier, et au-delà, d'un accord d'entreprise jusqu’à fin mars. Le délai de versement a expiré hier (dimanche 31 mars 2019, les employés s’interrogent sur la volonté réelle de leur direction d’accorder ce supplément.  

Chantal Frique

Ce débrayage risque de se prolonger si la direction refuse de négocier avertit le syndicat.
Hier, dimanche 31 mars 2018, la boutique et les pompes sont restées fermées dans cette station.

(Re)voir le reportage de Franck Edmond-Mariette et de Christelle Sivatte