Laura Flessel, une ministre des sports très attendue

sport
Laura Flessel, ministre des Sports
©AFP
La guêpe appelée ainsi pour ses talents d'épéiste s'est piquée au jeu de la politique en devenant ministre des Sports. Laura Flessel a réservé sa première visite ministérielle aux Antilles ce qui l'honore. Elle arrive en Martinique ce lundi 26 juin.
Porte-drapeau de la France aux Jeux Olympiques de 2012, la Guadeloupéenne sait qu'elle est très attendue comme ministre des Sports. Et elle a ses propres idées pour relancer le sport en France et en Outre-mer. Laura Flessel n'est pas novice en politique sportive, elle est membre du Conseil Économique et Social et du Conseil National du Sport.

Laura Flessel a de nombreux dossiers à débloquer


Parmi ces dossiers, le bénévolat qui a fait son temps. Il faut un nouveau système de protection en matière de responsabilité et des mesures fortes pour susciter des vocations dans ce domaine. Une revalorisation de l'action des bénévoles avec des crédits d'heure et des dégrèvements, par exemple. Autre combat à mener par l'ancienne championne d'escrime, revoir le développement du sport à l'école et dans les entreprises avec des aménagements horaires. 

La continuité territoriale
Ligues et associations sportives souhaitent une aide plus soutenue de l'État pour les échanges et les déplacements dans l'hexagone. L'insertion par le sport, la valorisation des sportifs de haut niveau évoluant aux Antilles-Guyane autant de dossiers à discuter avec la ministre des Sports, tout comme l'apport des professionnels pour les équipes de Martinique, de Guadeloupe et Guyane engagées dans les compétitions CONCACAF en football, et la Norceca en volley-ball.

Il y a aussi le dossier de l'adhésion à la FIFA voulue par les ligues Antilles-Guyane de football et refusée par le ministère. Laura Flessel a sur son bureau une lettre des présidents de ligues de football qui ne comprennent pas que les sélections de Martinique et de Guadeloupe de volley-ball disputent le Championnat du monde zone caraïbe et pas les footballeurs.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live