Le 15 août, les chrétiens célèbrent la montée au ciel de la Vierge Marie

religion
Eglise orthodoxe
cérémonie orthodoxe en Martinique avec Monseigneur Nestor évêque (2017) ©Martinique 1ere
L'Assomption, appelée Dormition dans la tradition orientale, est la croyance religieuse catholique et orthodoxe selon laquelle la Vierge Marie, mère de Jésus, n'est pas morte comme tout un chacun mais est directement entrée dans la gloire de Dieu par la "montée au ciel."

Les églises catholiques de Martinique sont ouvertes ce dimanche 15 Août 2021, dans le respect des consignes sanitaires en vigueur. L’Assomption de Marie constitue un gage fort pour les croyants. Cet aspect est d'autant plus intéressant que les récits bibliques ne relatent pas la fin de de la vie terrestre de la mère de Jésus

Selon la tradition chrétienne, après sa mort, la Vierge Marie a été élevée au ciel avec son corps. Elle a échappé à la dégradation et à la corruption du tombeau. C’est donc Assomption.

Grande fête chrétienne pour les catholiques

 

Pour les catholiques, la fête de l’Assomption célèbre à la fois la mort, la résurrection, l’entrée au ciel et le couronnement de la Vierge Marie. Selon les théologiens, le mot "Assomption" vient du latin "assumere" qui signifie enlever.

"Marie ne s’est pas élevée toute seule vers le ciel, selon les écrits, c’est une volonté divine de la placer auprès de son fils" explique l'archevêché de Martinique.

Le Dogme catholique de l’Assomption

 

Selon les spécialistes, la vierge Marie est née à Jérusalem. La décision de la fête de l'Assomption serait pour certains à mettre à l'actif de l'Évêque Juvénal en l’an 422, pour d'autres, à l’empereur Maurice en 522 ou au  pape Serge 1er vers 690.

Quoiqu’il en soit, l’instauration du 15 Août en France, remonte à Louis XIII. Sans héritier après vingt ans de mariage, il demande à ses sujets de réaliser une procession dans chaque paroisse le 15 août, afin d'avoir un fils.

Le 1er novembre 1950, le pape Pie XII transforma cette croyance en dogme de "l’Assomption de Marie", repris en proclamation, le 21 novembre 1964, par le Concile de Vatican II.

Les orthodoxes parlent de Dormition

 

Les orthodoxes et les catholiques commémorent la fin de la vie terrestre de la Vierge Marie de façon similaire. Cependant, la Dormition orthodoxe et l'Assomption catholique marquent le même évènement. La différence n'est que sémantique.                                                                      

L'église orthodoxe enseigne que Marie est morte d'une mort naturelle, comme tout être humain, que son âme a été reçue par le Christ à sa mort et que son corps a été ressuscité le troisième jour après son repos et emporté au paradis.

Père Jean Denis Rano, représentant du Patriarcat de Moscou

 

L'Assomption de Marie, appelée Dormition dans la tradition orientale constitue le fondement de la croyance religieuse orthodoxe retranscrite entre le 3e et le 5e siècle dans des textes apocryphes.

Ces écritures racontent la mort de Marie, sa résurrection et  sa montée au Ciel. La différence sémantique trouve son fondement dans la douceur de la mort de Marie, tel un endormissement, une dormition et le refus du dogme de l’immaculée conception prôné par les catholiques.

Ce dimanche 15 Août 2021, les communautés (martiniquaise, roumaine, russe, grecque, ukrainienne, serbe Arabe, française) célébreront la dormition de Marie selon la liturgie de Saint Jean de Chrysostome, dans le respect des consignes édictées par les autorités, à l'église Saint Gabriel de Clairière à Fort-de-France.

 

Crise sanitaire : catholiques et orthodoxes rappellent les consignes aux fidèles

Durant ce confinement, les ministères religieux rappellent aux fidèles qu'il convient de se munir de l’attestation de déplacement dérogatoire dûment remplie pour se rendre à la messe.

Ils en appellent à la responsabilité, au respect des uns et des des autres ainsi que des règles sanitaires, à savoir le port du masque, l'utilisation du gel, les distanciations et les jauges indiquées dans les églises.