Le 1er centre éphémère de vaccination en Martinique est opérationnel à Case-Pilote

coronavirus
1er centre éphémère de vaccination / Case-Pilote / Covid 19 / Coronavirus
Ouverture du 1er centre éphémère de vaccination de Martinique, à Case-Pilote, contre la Covid-19 (5 mars 2021) ©Marc-François Calmo

La ville de Case-Pilote accueille depuis ce vendredi 5 mars 2021, le 1er centre éphémère de vaccination en Martinique. Près d’une centaine de personnes volontaires se sont inscrites au préalable, avant de recevoir leur première injection en présence du préfet du territoire, à la MJC du bourg.

Le premier centre éphémère de vaccination en Martinique a ouvert ses portes ce vendredi 5 mars 2021, à Case-Pilote. Près de cent volontaires s’étaient inscrits au préalable, avant de se rendre à la MJC du bourg, place Gaston Monnerville, où le maire, Ralph Monplaisir a été le premier à se faire piquer.

Voir le reportage de Delphine Bez et Marc François Calmo.

Plusieurs personnes sur liste d'attente

 

74 personnes précisément avaient rendez-vous et 15 autres étaient sur liste d’attente en début de matinée, "faute de doses suffisantes" d'après la cellule de communication de la mairie, à l’ouverture de la salle réaménagée pour l’occasion, "conformément aux consignes de l’Agence Régionale de Santé" précise la ville.

Vaccination volntaire / Case-Pilote
Vaccination volontaire contre la Covid-19 dans le 1er centre éphémère de Martinique, à Case-Pilote (5 mars 2021) ©Marc-François Calmo

Deux médecins, deux infirmières, ainsi que du personnel du CCAS (Centre Communal d’Action Sociale) et un agent d’accueil, sont chargés de recevoir les personnes qui se présentent dans ce centre provisoire, lequel devrait rester opérationnel durant la semaine du 8 mars 2021.

Les premières injections administrées se sont déroulées en présence du préfet du territoire, Stanislas Cazelles et du directeur de l’ARS, Jérôme Viguier.

Préfet et ARS / centre de vaccination de Case-Pilote
Le préfet de Martinique, Stanislas Cazelles et le directeur de l'ARS, Jérôme Viguier, présents à l'ouverture du 1er centre éphémère de vaccination de Martinique, à Case-Pilote (5 mars 2021) ©Marc-François Calmo

Pour cette première piqure, seules peuvent se faire vacciner, "les personnes âgées de plus de 75 ans, les professionnels de plus de 50 ans présentant des comorbidités, qui travaillent auprès des publics vulnérables, ainsi que les personnes ayant une pathologie qui les expose à un très haut risque face à la covid-19". Ces dernières doivent fournir une ordonnance médicale.

Vaccins anti Covid-19
Des doses contre la Covid-19 mises à disposition du 1er centre éphémère de vaccination de Martinique, ouvert à Case-Pilote (le 5 mars 2021) ©Marc-François Calmo

 

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live