Le batteur et co-fondateur du groupe Haitien Tabou Combo, Herman Nau, est décédé

musique
Herman Nau
©Martinique la 1ère
Herman Nau, Le légendaire batteur et co-fondateur du groupe haitien Tabou Combo est décédé dimanche 25 juillet 2021 à 16h à l’hôpital Methodist de Brooklyn à New York. Il avait été victime d’un accident vasculaire cérébral le 11 juillet dernier.

Victime d’un accident vasculaire cérébral le 11 juillet dernier, Herman Nau, l'un des pères fondateurs du groupe musical Tabou Combo, est décédé dimanche 25 juillet 2021 à New York.

Une attirance pour la batterie

 

Enfant de la ville des Cayes, une commune d'Haïti, il a fait ses études à Petion-Ville, le creuset musical d’Haiti. Très jeune, il a manifesté son amour pour l’art, le dessin. Il est au contact de la musique avec son grand frère qui pratique de l‘accordéon.

De la 6e au baccalauréat il se passionne pour la musique et commence par la trompette au sein de la fanfare. Au cours d’une fête patronale, à Petionville en regardant l'orchestre de Raul Guillaume, il est séduit par la batterie.

Herman Nau
Le batteur de Tabou Combo et ancien ministre Herman Nau est décédé dimanche 25 juillet 2021 ©Martinique la 1ère

Du groupe "les incognitos" à "Tabou Combo"

 

L'histoire de Tabou Combo débute en 1967. Herman Nau et son ami-frère Albert Chancy créent les incognitos. Après leur premier succès dans une église, l‘orchestre fait fureur et est sollicité de toute part y compris à Radio Haïti.

Le groupe acquiert une grosse popularité et doit trouver un nom. Albert Chancy retient Tabou et Herman ajoute Combo. Un nom pour un groupe qui doit durer. 

Herman Nau, le batteur et cofondateur du groupe Tabou Combo, lors d'un passage en Martinique le 8 février 2016 : Reportage :  Irène Emonidès et André Quion-Quion

Décès Herman nau Groupe Tabou Combo

Après une pause en 1970, Herman Nau reforme le groupe avec Jean-Claude Jean, Raymond Kapi. Ils accueillent Dadou Pasquet le futur créateur du Magnum.

Tabou Combo prend une importante place dans la promotion du kompa. Le groupe se distingue sur la scène mondiale avec les leaders Yves Joseph (FanFan ti bot) Roger M Eugène ( Shoubou) Yvon André ( Kapi), Herman Nau (bassiste) et le tambourineur Reynald Valmé.

La disparition d'Herman Nau est une grosse perte pour le groupe haitien 

Pendant plusieurs décennies il a contribué aux succès du groupe en dictant la ligne de conduite quotidienne mais surtout avant et pendant les spectacles. Un travail acharné et une cohésion privilégiant l'intérêt supérieur de la formation haitienne.

Herman Nau a été ministre de la jeunesse et des sports, sous la présidence de Jean Bertrand Aristide. Le Ministère de la Culture et de la Communication salue le départ d’un forgeur de destins