Les intempéries provoquent des dégâts dans le nord-est de la Martinique

intempéries
Intempéries en Martinique
En haut, une voiture emportée par la rivière à Sainte-Marie, des éboulements au Lorrain. En bas, route endommagée au Gros-Morne, éboulement et maison en danger à Trinité. ©Patrick Guitteaud, RS, mairies Trinité et Gros-Morne
Les sapeurs-pompiers sont intervenus sur une quinzaine de sinistres provoqués par les intempéries dans la nuit du vendredi 6 au samedi 7 novembre 2020. À Sainte-Marie, les recherches se poursuivent pour retrouver un homme disparu lors de la montée des eaux. 
Inondations, obstructions des routes, éboulis et plus grave encore la disparition d'un homme de 51 ans à Sainte-Marie ont mobilisé les sapeurs-pompiers sur toute l'île depuis vendredi soir (6 novembre 2020).

La brusque montée des eaux provoquée par de fortes pluies et des orages a généré des éboulis notamment sur les communes de Sainte-Marie, du Lorrain, de Trinité, du Gros-Morne, de Ducos, du François, de Rivière-Salée et de Sainte-Luce. 

Au Gros-Morne, une route entre l'habitation Saint-Étienne et le pont Bérault s'est affaissée dans la nuit du jeudi 5 au vendredi 6 novembre 2020 suite aux premières intempéries. 
Le conseil municipal qui devrait se réunir le 24 novembre prochain pourrait décider de la fermeture de cette route avant de planifier des travaux. 

À Trinité, les services municipaux sont intervenus rapidement ce samedi matin (7 novembre 2020), sur toute la commune ainsi que sur la route territoriale D2 pour nettoyer les routes encombrées par la boue et les éboulis (notamment quartier Cosmy) et permettre aux usagers de retrouver un fonctionnement normal de leurs infrastructures routières.