Le clan Monplaisir enterre Emma

décès
Famille Monplaisir
Les frères Monplaisir à l'église de Schoelcher (7 mars 2016) ©Martinique 1ère
Emma Monplaisir, a été enterrée ce lundi après-midi (7 mars), au cimetière de la levée, à Fort de France. La mère des Monplaisir, acteurs de la vie économique et politique martiniquaise, est décédée vendredi (4 mars), dans sa 98e année.  
Un cortège de circonstance cet après-midi (7 mars), à l'église catholique de Schoelcher pour les obsèques religieuses d'Emma Monplaisir, puis son enterrement au cimetière de la levée, à Fort de France.
Emma Monplaisir, surnommée " Mama", mère du clan Monplaisir (affaires et politique), a été enterrée lundi après-midi (7 mars) à Fort-de-France.
La foule des parents, amis, alliés et anonymes est venu soutenir les enfants qui forment le groupe Monplaisir, créé par Donald Monplaisir sénior il y a plus de 70 ans. Emma Monplaisir, a vécu tous ces moments y compris ces dernières années, l'ascension politique de Ralph, maire de Case-Pilote et Yan, actuel premier vice-président de l'Assemblée de Martinique.

Très engagée dans la vie sociale

Emma Monplaisir; est née Huyghues-Lacour, à Nantes le 18 juin 1918, quelques mois avant la fin de la première guerre mondiale. Elle se retrouve en Martinique quelques années plus tard. Elle sera une mère de famille comblée, qui a beaucoup appris de la vie. Regadez le récit qu'elle nous faisait en décembre 1987, dans sa maison à Fort-de-France. Elle racontait un repas de jour de l'an en famille....
Emma-Monplaisir by martinique1ereConteuse émérite, passionnée de littérature, elle a écrit cinq ouvrages. Elle s'est aussi beaucoup engagée dans la vie sociale de Martinique. Elle était à l'origine de la création des "floralies", en 1973, grande manifestation destinée à mettre en valeur la flore locale. Emma Monplaisir est aussi à l'origine du premier club soroptimist, en 1958. L'état lui a reconnu quelques mérites, elle fut décorée de l'ordre national du mérite. Elle tire sa révérence à l'âge de 98 ans.
Emma Monplaisir
Emma Monplaisir (1918-2016) ©Martinique1ere

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live