Le Club Presse Martinique manifeste pour la libération du journaliste martiniquais Olivier Dubois, otage depuis 6 mois

otages
Olivier Dubois correspondant pour Le Point Afrique
Olivier Dubois, journaliste indépendant, d'origine martiniquaise enlevé au Mali. ©Jeune Afrique.com
Olivier Dubois est détenu depuis le 8 avril 2021 par un groupe affilié à Al-Qaida. Le Club Presse Martinique initie une manifestation ce vendredi 8 octobre à 10h devant la mairie de Fort-de-France, pour la libération du journaliste martiniquais, otage depuis 6 mois.

Cela fait 6 mois qu'Olivier Dubois est retenu en captivité au Mali. Dernier otage français dans le monde, le journaliste (qui collabore entre autres avec le journal Libération), a été enlevé le 8 avril 2021 à Gao, où il était parti en reportage. Depuis, il est apparu dans une courte vidéo dans laquelle il explique être détenu par des ravisseurs appartenant probablement au GSIM (Groupe de soutien de l’islam et des musulmans) affilié à Al-Qaida;

Ce 8 octobre 2021, dans plusieurs villes de France et au Mali, amis et collègues d'Olivier Dubois multiplient les initiatives pour obtenir sa libération.

En Martinique, le Club Presse affiche un mot d'ordre pour Olivier Dubois : "Mobilisons nous pour sa libération, ne l'oublions pas". Une banderole sera installée à l'effigie du journaliste à la mairie de Fort-de-France.

Le Club Presse Martinique dénonce depuis le 8 avril dernier son enlèvement au Mali et continue de témoigner son soutien et sa vive solidarité à sa famille, en Martinique et dans l’Hexagone.

 

Ce vendredi 8 octobre, c'est aux côtés de sa famille, de Reporter Sans Frontières (RSF), l'ONG de la défense de la liberté de la presse et son comité de soutien que nous participons à la “Campagne des villes” pour Olivier Dubois.

 

À Fort-de-France, comme dans une dizaine d'autres villes à travers la France et au Mali, les membres du Club Presse Martinique souhaitent faire connaître à l'opinion publique la situation d'Olivier Dubois.

 

C'est sur le parvis de la Mairie de Fort-de-France, à 10 heures, que nous nous rassemblerons ce vendredi pour inaugurer l'installation d'une banderole à l'effigie d'Olivier Dubois.

 

Il reste à ce jour le seul ressortissant français retenu en otage dans le monde. Il est grand temps que le cas d'Olivier Dubois devienne une priorité pour les autorités françaises et maliennes.

 

Cet enlèvement n’est pas sans rappeler, dans notre territoire, celui de Thierry Dol qui fut otage entre 2010 et 2013, dans cette même région du Sahel.

 

Le Club Presse Martinique invite les directions des médias et l’ensemble de la profession, en France et dans le monde francophone, à se mobiliser pour que notre confrère retrouve la liberté et la liberté d’exercer.

Le bureau du Club Presse Martinique