Le concours "Jénès Nou pa ka fè lafet" est désormais ouvert aux jeunes du nord de la Martinique

découverte
Jénès Nou Pa Ka Fè Lafet
La remise des récompenses aux lauréats de la 1ere édition ©DR

Les jeunes du nord, âgés de 18 à 30 ans, peuvent désormais candidater pour le 2e concours "Jénès Nou pa ka fè lafet" jusqu'au 14 avril 2021. L’objectif des associations organisatrices, est d'encourager et de développer les initiatives d’utilité sociale ou d’intérêt général.

Le concours "Jénès Nou pa ka fè lafet" a pour but de "d'encourager et de valoriser l’engagement et les initiatives des jeunes, et notamment des jeunes issus de quartiers prioritaires". L’objectif des associations partenaires, est de soutenir 3 projets (entrepreneurial, solidaire ou écologique), pensés et portés par la jeunesse martiniquaise.

Initialement réservé aux originaires de la ville du Robert, "Jénès Nou pa ka fè lafet" est désormais accessible à tous les jeunes (entre 18 et 30 ans) du nord de la Martinique pour sa deuxième édition.

 

Jénès Nou pa ka fè lafet
Le flyer du concours "Jénès Nou pa ka fè lafet".

 

Durant la première phase, du 15 mars au 13 avril 2021, les membres des associations organisatrices dont "D’Antilles & D’Ailleurs" et l’entreprise "2Gether Martinique" vont aider les jeunes à écrire et finaliser leur projet.

Puis, du 19 avril au 2 mai, les internautes choisiront les 12 finalistes en votant sur la page Facebook de l’association. Le 3 mai, les lauréats seront annoncés.

Le 14 mai, les finalistes auront à faire une soutenance de leur dossier devant un jury de professionnels.

Le 21 mai, trois jeunes gagneront le concours.

Trois prix à la clef

 

À cette occasion, trois prix seront décernés :

  • "CapNord, DJSCS et Rotary", prix décerné exclusivement à un projet porté par une jeune femme du nord Atlantique.
  • "Cap Nord et politique de la ville", prix ouvert à l’ensemble des jeunes des communes du nord Atlantique.
  • "Politique de la ville du Robert", prix décerné exclusivement à un jeune habitant un quartier prioritaire de la ville du Robert.  

Témoignage de lauréats

 

Lors de la première édition, Guynel Capgras, créateur de la chaine youtube Guynel C et Gilles, créateur du service de restauration Kay Sympa s’étaient imposés.

Ce concours m’a apporté beaucoup. Au-delà de l’aspect financier, cela m’a mis le pied à l’étrier, le suivi m’aide beaucoup.

J’ai appris à rédiger pour les réseaux sociaux. Je travaille désormais avec plusieurs organismes.

(Guynel Capgras)

 

Pour sa part, Gilles a pu se former en cuisine grâce à sa victoire. L’ouverture de son restaurant a été un tournant pour le jeune homme.

Dans mon adolescence, j'ai eu des problèmes avec la justice, c’est la cuisine de ma grand-mère qui m’a sauvé.

Grâce aux membres de l’association et à ma victoire, je peux désormais envisager l’avenir de manière radieuse.

(Gilles)

 

Les inscriptions à ce concours sont ouvertes jusqu’au 14 avril 2021.

 

Jénès Nou pa ka fè lafet
Guynel Capgras (haut blanc) et Gilles (haut noir), les lauréats de la 1ere édition avec les organisateurs du concours, Cindy Cartesse et François-Xavier Labourg. ©Xavier Chevalier