Le conseiller exécutif Francis Carole, publie un texte au vitriol, intitulé "Séguineau : finie la comédie politicienne"

politique
Francis Carole
Le conseiller exécutif Francis Carole. ©Martinique la 1ère
Une sortie qui intervient après la saisine par Alfred Marie-Jeanne du préfet la semaine dernière, afin d'entamer le lancement de la procédure pour une servitude de passage d’utilité publique sur le terrain de Séguineau au Lorrain.
Francis Carole s’en prend vertement à Fred Lordinot, 4e vice-président de l’Assemblée de Martinique. Celui-là même à l’origine d’un amendement controversé stipulant le versement de 225.000 € au propriétaire du terrain de Séguineau au Lorrain, par où passe une canalisation d’eau courante endommagée depuis 2009.

Francis Carole (Affaire Séguineau)

Francis Carole qui réitère son jugement quant au caractère "illégal et dangereux des conditions d’adoption d’un amendement qu’il persiste aussi à qualifier de celui de la honte"

Le conseiller exécutif à la CTM se montre encore plus virulent.
 

La menace aussi cocasse que solitaire de Fred Lordinot de renverser le conseil exécutif montre bien que la véritable préoccupation de ce Monsieur et de ses comparses, ne consistait nullement à donner de l’eau à la population.

Francis Carole, conseiller exécutif


Francis Carole qui écrit encore, que si la proposition du préfet d’un droit de passage dit servitude pour la réalisation urgente des travaux d’une durée de 5 mois, est mise en œuvre, cela permettrait le démarrage du chantier avant fin novembre. "Cela pourrait être de nature à calmer la polémique", ajoute-t-il.Le préfet de Martinique, dispose d’un peu moins de 15 jours pour désigner un commissaire enquêteur et donner suite...