Le gouvernement envisage la suite des élections municipales les 27 septembre et 4 octobre prochains

élections
Vote à Ducos
Le jour du vote à Ducos (15 mars 2020). ©Martinique la 1ère
Ces élections se tiendront dans les 7 communes de Martinique n’ayant pas élu un conseil municipal au complet le 15 mars 2020. Les vainqueurs du premier tour, devraient être installés entre le 2 et le 7 juin 2020.
Un projet de loi prévoit de réorganiser les élections municipales les 27 septembre et 4 octobre prochains, selon Franceinfo sur la base de sources gouvernementales. Ces élections se tiendront dans les 4 800 communes n’ayant pas élu un conseil municipal au complet le 15 mars.
 

7 communes sont concernées en Martinique


À l'issue d'un premier tour très polémique le 15 mars 2020, au début de l'épidémie de coronavirus, les électeurs avaient élu leurs conseilleurs municipaux dans 27 communes du territoire. 7 d'entre elles sont en ballottage : Rivière-Pilote, François, Marin, Diamant, Ducos, Saint-Joseph et Marigot. Une source gouvernementale indique "qu’il faut aller vite" pour que la campagne des municipales puisse avoir lieu dans la foulée. Le gouvernement a donc choisi de ne pas attendre l'avis du Conseil scientifique sur la faisabilité d’un deuxième tour des municipales en juin, tel que le prévoit la loi votée le 23 mars. Ce rapport doit être délivré avant le 23 mai. 

Cette date, fin juin, était de toute façon entourée de "trop d’incertitudes au plan sanitaire, mais également au plan juridique", dit-on dans l'entourage du gouvernement. "Le Conseil d’Etat pourrait donc s’y opposer", juge un membre de l’exécutif.
 

Une installation des élus du 1er tour début juin


Les conseils municipaux des quelque 30 000 communes où les maires (27 en Martinique) ont été élus dès le 15 mars au premier tour devraient être installés entre le 2 et le 7 juin prochain. Une ordonnance sera adoptée sur ce sujet en Conseil des ministres le 27 mai. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live