Le "j’accuse" du syndicaliste Roger Lanoix à l'ensemble des acteurs de la gestion de l'eau potable en Martinique

eau potable
secheresse
©Pixabay MartiniqueLa1ere
Au nom du Comité Citoyen du Sud de Martinique, le syndicaliste Roger Lanoix accuse l’ensemble des acteurs de la gestion de l’eau potable, en dénonçant "la politique du chacun pour soi". Ce collectif exige "un réseau d’eau correct, une gestion unique et la baisse de la facture".
Des riverains qui font la queue devant des citernes mobiles pour remplir des bidons d’eau comme on le voit depuis plusieurs jours, ou des distributions d’eau embouteillée, voilà ce que ne supportent plus de nombreux martiniquais privés d’eau potable depuis plusieurs semaines dans certaines communes, du centre et du sud de l'île en particulier.
 

"La politique du chacun pour soi"


Pour le CCSM (Comité Citoyen du Sud de Martinique), "trop, c’est trop !!!". Son président Roger Lanoix met les pieds dans le plat.

Nous dénonçons la politique du chacun pour soi, dans la gestion de l’eau.
Le problème aujourd’hui, n’est pas seulement la cause de la sécheresse, mais un problème de règlement de compte financier entre Espace Sud (C.A.E.S.M), SME, et CACEM.

Le syndicaliste évoque dans une lettre datée du 1er mai 2020 un "manque de clarté et de sincérité des élus".
Roger Lanoix, syndicat CDMT
Le syndicaliste Roger Lanoix (CDMT) ©Roger Lanoix
Dans un autre courrier en date du 14 avril 2020 adressé aux responsables de l’eau, Roger Lanoix et son comité citoyen accusaient déjà les responsables à l’instar d’Emile Zola, en parlant de situation "désastreuse".

Nous accusons les autorités et les élus, de ne pas mener une vrai politique du développement de l'eau, pour que nous, citoyens, ne subissions pas de coupures récurrentes.
Cela est inadmissible et insupportable, la négligence de la part de ceux qui ont la responsabilité de la gestion de l'eau, comme :
- SME
- ODYSSI
- ODE
- CAP NORD
- CACEM
- ESPACE SUD
- CTM

Le "je m'en foutisme des dirigeants"

Nous accusons le "je m'en foutisme" des dirigeants de la CTM, de ne pas donner suite aux travaux de raccordement de la tuyauterie sur la commune du Lorrain, alors que tout avait été mis, pour régler ce problème.
L'eau est un bien commun, indispensable à la vie et ne la soumettons pas à des intérêts particuliers".   

(Le CCSM - Comité Citoyen du Sud de Martinique)

Dans sa dernière communication, le comité explique que "lorsque les pluies sont abondantes et réparties sur une période courte, les réservoirs doivent être beaucoup plus adaptés, pour stocker suffisamment d’eau, afin de permettre aux citoyens, aux familles, de disposer de l’eau, durant la saison sèche, afin de ne pas subir de coupures intempestives et récurrentes".

Enfin, le CCSM compte organiser avec la population ce mois-ci, "une réunion de protestation (...), pour exiger un réseau correct, une politique de développement de réserve d’eau, la baisse de la facture de l’eau, et la mise en place d’une gestion unique de l’eau (bien encadrée)."
Les Outre-mer en continu
Accéder au live