Le jeune rugbyman martiniquais Samuel Nollet brille en Top 14 avec Agen

portraits de sportifs
Sébastien Nollet face au Stade Rochelais en Top 14
Sébastien Nollet, ballon en main, face au Stade Rochelais en Top 14 ©Eric Vincent/SUALG

Samuel Nollet, un Martiniquais formé au Diamant, vient d'enchainer une deuxième titularisation en Top 14 avec Agen. Il ne s'enflamme pas et souhaite prendre le temps de s'installer avant de viser l'équipe de France. Ses cousins, un peu plus jeunes que lui, suivent ses traces.

Samuel Nollet est à peine âgé de 20 ans et pourtant il vient d’enchaîner plusieurs titularisations en top 14, c’est-à-dire la plus haute division française de rugby avec le club d’Agen

Le jeune Martiniquais a été formé au RCDM du Diamant où il fréquente l’école de rugby de 2010 à 2016. Ces éducateurs lui donnent le goût pour ce sport. Très tôt il se révèle au-dessus des autres. Dès qu’il prend le ballon il va marquer. Même s’il fait preuve d’une certaine nonchalance affirme "cailloux" avec un sourire amusé.

De peur de s’ennuyer, il cherchait la complication en match. Du coup il n’exploitait pas son potentiel à 100%. Il a fallu qu’il ait de l’opposition au même niveau que lui pour qu’il progresse davantage

Cailloux, entraîneur au Diamant

 

Un départ compliqué

 

L’éducateur se souvient avec émotion du passage du jeune homme dans son groupe. Il le décrit comme "gentil, facile à entraîner avec une soif d’apprendre, toujours la banane". Il va même plus loin en affirmant que lui, ses frères et ses cousins, tous sensiblement du même âge, sont des jeunes qui "motivent les coachs". 

Samuel Nollet, décide à 15 ans de quitter son île natale afin de devenir professionnel. Le début de son aventure est compliqué. Durant les deux premières années, il enchaîne les matchs mais aucune convention ne lui ait proposée. Ce n’est que très récemment que tout s’est enchaîné pour lui. À force de travail et de performances remarquées, il signe un contrat espoir avec l’équipe d’Agen. Un club réputé pour la qualité de la formation de ses jeunes. 

L'équipe de France U19

 

Avant de jouer avec les pros, il s’aguerrit dans la catégorie "espoir". C’est alors qu’il est sélectionné en équipe de France moins de 19 ans. 

Sébastien Nollet
Sébastien Nollet percute un joueur du Stade Français en espoir. ©Photo N.G.

Cette saison 2020/2021, Agen n’est pas au mieux en championnat. L’entraîneur décide alors de lancer les jeunes pour amener quelque chose de plus. Sébastien Nollet, espoir français au poste de troisième ligne centre, était attendu titulaire pour la rencontre de challenge européen face à Trévise le 19 décembre 2020. À cause de cas de covid coté transalpin, le match est gagné sur tapis vert pour le SUA (Sporting Union Agen).

Mais ce n’est que partie remise, une semaine après, il est titulaire face au Racing en championnat. Clin d’œil du destin, pour son premier match, son vis-à-vis n’est autre que Jordan Joseph, lui aussi grand espoir au poste de 8 mais d’un an son aîné. Malheureusement pour le jeune Martiniquais, les Parisiens l’emportent.

Sébastien Nollet (numéro 8)
Sébastien Nollet (numéro 8) au soutien de son partenaire Camille Gérondeau face au Racing 92.

La semaine suivante, il enchaîne une deuxième titularisation face au leader rochelais. C’est une deuxième défaite. Durant cette rencontre, il a parcouru 50 mètres ballon en main en 9 courses et plaqué à 9 reprises.

La famille Moustin-Nollet au sommet du rugby national

 

Il avoue avoir été très excité pour ces rencontres, surtout pour la première, mais qu’il n’avait aucune appréhension. 

Désormais installé dans la rotation de l’équipe professionnelle, Samuel Nollet espère enchaîner les rencontres. Des matches qu’il pourrait bientôt faire avec ses cousins Maël et Médéryck Moustin. En effet ces derniers sont titulaires dans les équipes de jeunes d’Agen et un avenir radieux semble les attendre. Alors pourquoi ne pas avoir 3 Martiniquais au sommet du rugby national et peut-être même international ?

Les Outre-mer en continu
Accéder au live