Le journaliste Olivier Dubois, otage depuis 7 mois au Mali

otages
6188606f13ec5_olivier-dubois.jpg
Le journaliste Olivier Dubois. ©#Free Olivier Dubois
Lundi 8 novembre 2021, marque le 7e mois de captivité d’Olivier Dubois, journaliste d’origine martiniquaise, enlevé au Mali le 8 avril 2021. Au nom de la liberté de la presse et en soutien à la famille, nous soulignerons ce rappel chaque 8 du mois jusqu’à sa libération.

Olivier Dubois, 47 ans, journaliste d’origine martiniquaise (sa famille réside notamment François) est captif depuis le 8 avril 2021.

Ce jour-là, à Gao, dans le nord-est du Mali, il a été enlevé, après avoir voulu interroger un chef intermédiaire du Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM, affilié à Al-Qaida). La confirmation de sa captivité arrive près d’un mois après son enlèvement, le 4 mai, dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux.

Le journaliste affirmait, le visage grave, être captif du GSIM, devenant le seul otage français, connu dans le monde. Une enquête antiterroriste a été ouverte en France et avance dans le plus grand secret. 

banderole mairie de Fort-de-France Olivier Dubois
Une banderole pour réclamer la libération du journaliste martiniquais a été installé sur la mairie de Fort-de-France, le chef lieu de Martinique. ©P. Chateau-Degat

Olivier Dubois, journaliste indépendant, qui collabore avec Le Point Afrique, Libération et Jeune Afrique est soutenu par ses confrères de Martinique par le biais du Club Presse.

Une banderole a été installée sur la façade de la mairie de Fort-de-France depuis le 8 octobre 2021 au cours d’une cérémonie rassemblant entre autres la famille d'Olivier Dubois, des journalistes et le maire de Fort-de-France.

Le sort d’Olivier Dubois interpelle également Samuel Tavernier, maire du François et conseiller territorial,  qui est à l’origine du texte d’une motion relayée par les élus de l’Assemblée de Martinique.