Le lycée Joseph Pernock du Lorrain peut maintenir les deux sections menacées pour une année de plus

éducation
Le bâtiments du lycée Joseph Pernock du Lorrain. ©Peggy Pinel-Féréol
L'équipe pédagogique du lycée ne cache pas sa joie. Le CAP Agent Qualité de l’Eau (AQE) et le Bac Pro Métiers du bois : Technicien, Menuisier, Agenceur (TMA) seront bien maintenus pour la rentrée prochaine, en septembre 2022. Une décision de l'Académie qui accorde une année de plus aux deux sections.

Les élèves qui le souhaitent, pourront profiter des cursus CAP Agent Qualité de l’Eau (AQE) et Bac Pro Métiers du bois : Technicien, Menuisier, Agenceur (TMA) au lycée Joseph Pernock du Lorrain à la rentrée 2022/2023. 

L'Académie a accordé une année de plus aux deux sections. Elles étaient menacées de fermeture, ce qui avait provoqué la mobilisation des enseignants de l'établissement entre fin février et début mars 2022

Je remercie la rectrice [NDLR Nathalie Mons] qui a entendu les arguments que nous avons avancés et compris que cela était important pour le lycée et encore plus pour les jeunes de la zone de maintenir en vie ces deux spécialités. Concernant le bois, cette activité économique est encore très présente. Il y a des scieries dans lesquelles nos élèves effectuent leur période de formation en entreprise. Quant à l'eau, la gestion de la ressource ne cesse de faire l'actualité et l'on a bien compris que l'eau c'est la vie. Nous devons continuer à former des professionnels qui travaillent dans ces domaines.

 Joël Degras, proviseur LPO Joseph Pernock

L'académie accorde donc une année supplémentaire aux deux sections. Une rentrée scolaire de plus que l'équipe pédagogique souhaite pérenniser. Elle travaille sur différents projets.

Concernant le bois, je suppose qu'il y a une méconnaissance. Nous nous engageons à porter plus d'information auprès des jeunes et de la population. Le bois est essentiel. Un jeune qui suit cette formation peut avoir beaucoup de formations connexes avec les compétences qui seront développées. 

 

Joel Degras, le proviseur du lycée polyvalent Joseph Pernock du Lorrain. ©Peggy Pinel-Féréol

Nous souhaitons permettre l'utilisation des nouvelles technologies. Les enseignant sont en train de travailler sur ce volet numérique. Nous réfléchissons également à l'apprentissage puisque la transformation de la voie professionnelle nous le permet. La CAP AQE aussi, il s'agit d'une formation qualifiante que nous pouvons proposer à certains professionnels qui le souhaitent pour une formation complémentaire ou une remise à niveau. Cela signifie que nous aurons des partenariats à mettre en place avec des entreprises afin de travailler ensemble pour l'activité économique de la Martinique. 

Des propositions qui devront être validées par Académie. L'ajout de nouvelles filières attractives est également à l'étude. 

L'établissement compte 575 élèves de la 3e prépa métier au BTS.