Le lycée Victor Anicet à Saint-Pierre est l'exemple d'un établissement tourné vers l’art et le digital…

technologies
Recteur et élèves
Le recteur, les lycéens et le maire de Saint-Pierre (chemise bleue). ©Maurice Violton

Un savoir-faire grandissant et qui est de plus en plus visible pour le lycée Victor Anicet à Saint-Pierre. L'établissement qui a résolument pris le virage de l’art et du numérique montre son savoir-faire.

C’est en 2013 que le lycée du quartier Saint-James à Saint-Pierre a pris le virage du numérique. Aujourd’hui, ce sont près de 300 élèves qui fréquentent ce lieu de plus en plus prisé pour sa formation tournée vers l’art et le digital.

Des journées portes ouvertes, à l’issue d’une semaine culturelle avec pour objectif de mettre en avant le savoir-faire de l’établissement. Ici, après le bac, l’établissement propose de préparer le DMA, (Diplôme national des Métiers d’Arts), en section Espace et design ou encore en graphisme.

(Re)voir notre reportage avec Jean-Marc Kennenga.

Le lycée Victor Anicet, un exemple dans la formation digitale

Sont interrogés dans ce reportage :

Pascal Jean (recteur de l’Académie de Martinique)

Kilian Cissoko (étudiant 2e année DMA graphisme)

Daniel Nisas (proviseur du LPO Victor Anicet à Saint-Pierre).

Il n’existe que  40 places pour le diplôme des métiers d’art au lycée de Saint-Pierre, alors que l’établissement doit faire face à plus de 400 demandes en provenance de toute la Martinique, de Guadeloupe, de Guyane et de France…