Le Parti Progressiste Martiniquais fait son "introspection"

politique
letchimy convention ppm
Le PPM a réuni ses militants ce samedi à Rivière-Salée pour évoquer le passé et l'avenir du parti politique. ©Jacques Delblond
Les membres du Parti Progressiste Martiniquais sont réunis en convention ce samedi (30 avril). Les militants analysent les causes de la défaite de décembre 2015 mais aussi les perspectives d'avenir du PPM. Il s'agit d'une "phase d'introspection" selon Alain Alfred, secrétaire général du parti.
Les militants du Parti Progressiste Martiniquais sont réunis au sein d'une convention toute la journée de samedi (30 avril). Environ 330 personnes participent depuis 8 heures ce matin à ce premier grand rendez-vous du PPM depuis la défaite de décembre 2015.

En plus de ce rassemblement purement PPM, Josette Manin, ancienne présidente du Conseil général (2011-2015) interviendra en clôture de cette journée. Serge Letchimy, député de Fort-de-France, ancien président du Conseil régional (2010-2015) et président du PPM prendra lui aussi la parole à l'issue de la convention.

Si le président du parti se place sur un terrain idéologique, cette convention devrait plutôt traiter du volet opérationnel du parti. Il s'agit de faire le point sur le passé récent du PPM avant le congrès extraordinaire prévu pour la fin du mois de juin 2016.

"Un temps d'introspection"


Quatre ateliers sont au programme de cette convention : les 100 jours de la CTM (les finances, les infrastructures, les  satellites, le personnel…) ; Le bilan de l'action politique du PPM (les résultats, la stratégie de campagne…) ; comment repenser l’organisation du parti ? (le maillage territorial, la communication...) ; quelle ligne politique ? (notre positionnement, quelles alliances, quels objectifs…).
 
Pour Alain Alfred, secrétaire général du PPM, il s'agit d'une "phase d'introspection" collective et individuelle.

Il en dit plus au micro d'Alain Livori : 

alain alfred convention ppm