Le "Pass Sanitaire" pourrait rebuter les adeptes d’activités artistiques et sportives en Martinique

danse
Danse / classique
Séance d'étirement pendant la classe de moyen-fort. ©NP
Plusieurs espaces artistiques et sportifs redoutent une chute de fréquentation à cause du "Pass Sanitaire". Il entre en vigueur en Martinique à partir 11 octobre 2021 pour les élèves et les intervenants. C’est le cas de l’atelier La Danse à Rivière-Salée.

Depuis l’an 2000, l’atelier La Danse situé à Rivière-Salée accueille en moyenne 200 élèves chaque saison, des adolescents qui rêvent tous de devenir des danseurs confirmés. Mais en 2020, la pandémie de coronavirus a bouleversé les habitudes. "Il a fallu s’adapter à la situation", en organisant des séances en mode visioconférence à distance, ou du suivi personnalisé" explique la chorégraphe Natasha Patissier. 

Ces dispositions contraignantes pour les jeunes apprentis danseurs en raison des 4 confinements successifs, ne les ont pas empêchés pour autant de présenter leur spectacle de fin d’année avec panache. C’était le 13 juin 2021, ce qui n’a pas été possible en 2020.

11 octobre : "Pass Sanitaire" obligatoire pour les élèves et les intervenants

 

Mais pour cette rentrée, les choses se compliquent, car à compter du 11 octobre 2021, le "Pass Sanitaire" devient obligatoire dans les établissements et les lieux proposant des activités culturelles, sportives, ludiques ou festives pour les élèves et les intervenants

 

Danse / pied
Figure pied dans la main durant le cours de danse classique. ©NP

 

En Martinique, à partir du 11 octobre 2021, cette obligation s’appliquera à toute personne âgée de 12 ans et plus.

 

En outre, en ce qui concerne l’accueil des salariés et des intervenants dans les établissements soumis à l’application du Pass Sanitaire les "salariés, agents publics, bénévoles et autres personnes qui interviennent dans les lieux, établissements, services ou événements concernés, lorsque leur activité se déroule dans les espaces et aux heures où ils sont accessibles au public", sont soumis à l’obligation de présenter un "Pass Sanitaire" valide.

(Préfecture)

 

Le bonheur de remettre les chaussons

 

Du coup, la professionnelle de danse classique craint une démotivation de ses artistes en herbe.

Nous voilà face à une rentrée différée, rythmée par des règles "délicates".

 

Les élèves retrouvent le bonheur et le plaisir de remettre les chaussons, mais à partir du 11 octobre prochain, nous devrons fonctionner avec le Pass Sanitaire, c’est à dire une contrainte supplémentaire pour mes jeunes.

 

En effet, certains d’entre eux ne retrouveront pas le parquet, parce qu’ils ne pourront pas gérer cette nouvelle mesure… un rêve qui se brise quoi !

(Natacha Patissier - chorégraphe, diplômée et médaillée d'or du Conservatoire National)

 

Assouplissement / danse 4-5 ans
Séance d'assouplissement pour les 4-5 ans en cours de danse classique. ©NP

 

Ces dernières années, l’atelier La Danse a permis à plusieurs de ses élèves d’intégrer les plus grandes écoles de la discipline (Opéra de Paris, San Francisco Ballet School, Conservatoire National Supérieur, École Nationale de Marseille...).

Mais "vu les protocoles imposés à notre secteur d’activité, je ne suis pas certaine que nous sommes en capacité pour le moment, d’emmener nos jeunes au firmament de la danse" ajoute la prof. "Donc vivement un retour à la normale".