Le préfet de Martinique annonce le retour des motifs impérieux entre la Martinique et la Guadeloupe pour les personnes non vaccinées

transports
Aéroport / Salle d'embarquement
Salle d'embarquement dans un aéroport (image d'illustration) ©Pixabay
Dans un communiqué, (jeudi soir 8 juillet 2021), le préfet de Martinique annonce le retour des motifs impérieux pour voyager entre la Martinique et la Guadeloupe pour les personnes non vaccinées. L'aggravation de la situation justifie aussi d'autres mesures dès demain.

Le rebond des cas de coronavirus en Martinique provoque les dernières mesures annoncées ce jeudi soir (8 juillet 2021) par la préfecture de Martinique.

À compter de vendredi 9 juillet 2021:

 

♦Tout rassemblement de plus de 10 personnes sur la voie publique est interdit à l'exception des cérémonies officielles, des manifestations revendicatives, des compétitions sportives de moins de 50 concurrents et des événements sans restauration autorisés par les maires dans leurs communes.

♦Tout participant à un concert, spectacle, projection, réunion ou événement sportif devra être assis et porter un masque de protection pendant toute la durée de l’événement. Les organisateurs ne pourront pas recevoir plus de 75 % de la capacité d’accueil de l’établissement.

♦Les discothèques resteront fermées.

♦Dans les restaurants, le nombre de clients par table est de nouveau limité à 6. Les tables sont espacées pour garantir une distance minimale de deux mètres entre les convives de deux tables distinctes. Le port du masque est obligatoire pour le personnel et pour les personnes accueillies de 11 ans ou plus lors de leurs déplacements au sein de l’établissement.

♦Le regroupement de navires à couple reste interdit en toutes circonstances, sauf impératif de sécurité.

À compter du lundi 12 juillet 2021 :

 

♦Les déplacements des personnes non vaccinées* entre la Martinique et la Guadeloupe sont interdits sauf s’ils sont fondés sur un motif impérieux (motif impérieux d'ordre personnel ou familial, motif de santé relevant de l'urgence, motif professionnel ne pouvant être différé).

Les compagnies aériennes et maritimes contrôleront le respect de ces mesures avant l’embarquement. Les voyageurs fourniront les justificatifs lors des contrôles à l’aéroport. Le préfet de la Martinique, en coordination avec le directeur général de l’agence régionale de santé, poursuit les concertations nécessaires pour adapter les mesures sanitaires au plus près de la situation épidémiologique et vaccinale de la Martinique.

La Martinique enregistre pour la troisième semaine consécutive une hausse du nombre de nouveaux cas positifs à la Covid-19 avec 410 cas entre le 28 juin et le 4 juillet 2021 (sur 6 028 tests), contre 110 cas entre le 21 et le 27 juin et 86 cas entre le 14 et le 20 juin. 

 

La prefecture précise....*Une personne qui peut attester de la réalisation d’un schéma vaccinal complet, c'est-à-dire :

2 semaines après la 2e injection pour les vaccins à double injection (Pfizer, Moderna, AstraZeneca)

4 semaines après l’injection pour les vaccins avec une seule injection (Johnson&Johnson)

2 semaines après l’injection (une seule injection nécessaire) d’un vaccin chez les personnes ayant déjà eu un antécédent de Covid-19.