Le préfet Stanislas Cazelles détaille les nouvelles mesures de confinement pour la Martinique

coronavirus
Conférence de presse du Préfet
Le préfet de Martinique a détaillé les nouvelles mesures. ©P. Chateau-Degat
Le préfet de Martinique a détaillé ce mercredi 25 novembre 2020, les nouvelles mesures annoncées par le gouvernement dès hier (mardi 24 novembre), lors d'une conférence de presse à la préfecture en présence de Jerôme Viguier, le directeur de l'Agence Régionale de Santé de Martinique.
Même si les grandes lignes de ces nouvelles mesures avaient déjà été dévoilées mardi 24 novembre 2020 par Sébastien Lecornu (ministre des Outre-mer) et Olivier Véran (ministre de la Santé), Stanislas Cazelles a tenu un point presse ce mercredi 25 novembre 2020, afin de les détailler. 

(Re)voir la conférence de presse : 
La conférence de presse a commencé avec un point sur la situation sanitaire en semaine 47 dans l'île présentée par Jérôme Viguier, le directeur de l'ARS Martinique. 
"Nous enregistrons un ralentissement du nombre de cas, mais le virus est toujours présent en Martinique". 

Sur les 40 décès enregistrés, 8 seraient issus de transfert de patient de la Guadeloupe ou de la Guyane. 
Jerome Viguier (ARS) conférence de presse
Jérôme Viguier, directeur de l'ARS Martinique, lors de la conférence de presse. ©P. Chateau-Degat
Puis Stanislas Cazelles a détaillé la nouvelle réglementation et les règles applicables.
  • Les commerçants sont invités à se renseigner sur "la nouvelle jauge de 8m2 par clients". Les lieux de cultes (limité à 30 personnes) sont également à nouveau accessibles contrairement à l'Hexagone.
  • Les attestations de sortie sont toujours nécessaires. Elles continueront à être contrôlées par les forces de l'ordre.
  • Seules les activités avec port du masque sont autorisées. Toutes les autres, salles de sport, restaurants, bars sont interdites. 
  • Les déplacements sont limités à 3h, sans limite de distance. 
  • Les pique-niques sont interdits sur les plages. Les rassemblements y sont interdits. Pas de présence non plus sur les plages la nuit. 
Un rendez-vous est d'ores et déjà prévu dans 15 jours comme le prévoit la clause de revoyure. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live